Exercice naval entre la Tunisie et la Grèce

Tunis, 3 avr 2021 (AFP) – La Tunisie et de la Grèce ont mené jeudi un exercice militaire conjoint dans les eaux internationales sur la lutte contre les activités illicites, dont l’immigration illégale et la contrebande, a-t-on appris du ministère tunisien de la Défense.

“Cet exercice vise à développer la coopération entre la Tunisie et la Grèce en matière de lutte contre tous les dangers en mer, y compris l’immigration illicite et la contrebande”, a indiqué samedi à l’AFP le porte-parole du ministère de la Défense Mohamed Zekri.

Les manoeuvres avaient aussi pour but le “développement de la surveillance maritime” et des opérations de “recherche et de secours” en mer, a-t-il ajouté, précisant qu’elles avaient eu lieu non loin des côtes tunisiennes.

La Tunisie a mobilisé une force militaire navale spéciale et un patrouilleur rapide. Côté grec, un navire militaire, le “HS SALAMIS F 455”, a été déployé, a ajouté le ministère dans un communiqué publié vendredi soir, sans plus de détails.

La Tunisie, qui connaît une crise politique et socioéconomique, enregistre quotidiennement de nombreux départs irréguliers depuis ses côtes en direction de l’Europe.

En 2020, le nombre de départs irréguliers a été le plus élevé depuis 2011, année de la révolution marquée par un pic, suivi d’une forte chute.

Les autorités ont appelé à plusieurs reprises à plus de coopération en Méditerrané pour lutter contre ce phénomène.