Fin des recherches des marins américains disparus en mer des Philippines

Un appareil de transport militaire C-2A “Greyhound” avec 11 personnes à bord était tombé mercredi après-midi à quelque 930 kilomètres (500 miles nautiques) au sud-ouest d’Okinawa, archipel sud du Japon. Huit marins avaient été sauvés peu après l’accident.

Les huit sont “en bonne santé”, a dit vendredi l’US Navy dans un communiqué.

La décision d’abandonner les recherches intervient après deux jours d’opérations impliquant sept navires de l’US Navy et des forces maritimes d’autodéfense du Japon, trois escadrons d’hélicoptères et des avions de patrouille maritime.

“Nos pensées vont à nos camarades disparus et à leurs familles”, ajoute le communiqué. “En ce moment si difficile, nous sommes reconnaissants pour la réponse rapide et efficace qui a permis le sauvetage de huit de nos camarades marins”, poursuit le texte.

L’appareil opérait “un vol de routine” de transport de passagers et de fret entre la base aérienne américaine d’Iwakuni, près de Hiroshima (ouest du Japon) et le porte-avion USS Ronald Reagan, selon l’US Navy.

Un rapport initial de l’armée américaine, transmis aux autorités japonaises, indiquait qu’une panne de moteur “pourrait être la cause”, avait déclaré mercredi aux médias le ministre japonais de la Défense, Itsunori Onodera. Une enquête sur les causes de l’accident a été ouverte, a indiqué la marine américaine.

L’US Navy a déjà été touchée par plusieurs accidents ces derniers mois en Asie, dont deux collisions maritimes qui ont fait 17 morts au total.