Finistère: une île abritant un fort Vauban achetée par l’Etat

“La particularité de cette île, c’est qu’il y a énormément de bâti”, a indiqué à l’AFP Didier Olivry, délégué régional pour la Bretagne du Conservatoire du littoral.

“On a un condensé de l’histoire militaire de la région sur ce petit espace, c’est assez exceptionnel”, a-t-il ajouté, soulignant la position stratégique de l’île au cours de l’histoire, à l’entrée du port de l’Aber Wrac’h.

L’acquisition de l’île d’à peine trois hectares, située sur la commune de Landéda, s’est déroulée en décembre pour un prix avoisinant les 200.000 euros, a-t-il précisé.

Plusieurs époques de fortifications se sont succédé sur l’îlot accessible à pied à marée basse.

L’ensemble fait l’objet depuis 2015 d’un vaste programme de restauration et d’entretien à l’initiative de l’association locale Cézon. “Mais comme le site était privé, l’association avait des difficultés à obtenir des financements publics”, a expliqué Didier Olivry.

“Ce rachat ouvre des perspectives”, s’est félicité Didier Chrétien, de l’association Cézon.

Le Conservatoire du littoral acquiert un peu moins d’une île par an. La Bretagne est la région qui en compte le plus. Sur les 5.500 îles et îlots bretons, environ 120 appartiennent au Conservatoire du littoral. “On a un projet de doubler d’ici 2050 le nombre d’îlots acquis”, a souligné Didier Olivry.