Frédéric Cuvillier salue l’accord sur la limitation de la surpêche

“L’accord portant sur la réforme de la politique commune de la pêche (PCP) intervient au moment où les derniers chiffres sur l’état des stocks montrent que les efforts importants déjà réalisés par les pêcheurs pour gérer durablement la ressource halieutique portent leurs fruits”, a indiqué le ministre dans un communiqué.

61% du stock de poissons de l’Atlantique nord-est est pêché durablement en 2013, contre 27% en 2010 et 6% en 2005, selon la Commission européenne.

Le récent accord prévoit la mise en place progressive de l’élimitation des rejets à la mer “selon un pourcentage autorisé, limité et soumis à certaines conditions, qui permettra aux professionnels de s’adapter”.

La quantité des poissons non commercialisables pouvant être rejetés à la mer car trop petits, abîmés ou hors quotas sera limitée à 5%, alors qu’elle représente aujourd’hui jusqu’à un quart des prises de l’Union européenne.

Cette nouvelle réglementation européenne sur la pêche ne pourra être mise en place sans un accompagnement des pêcheurs, afin qu’ils puissent s’adapter à cette nouvelle politique, juge le ministère.

“A ce titre, le ministre réitère son souhait d’une adoption la plus rapide possible de l’instrument financier de la PCP, le Fonds européen des affaires maritimes et de la pêche (FEAMP)”, précise encore le communiqué.