Grèce : deux morts et vingt disparus dans un naufrage en mer Egée

Dans un premier bilan, la police portuaire grecque faisait état de deux morts (un homme et une femme) et de treize rescapés (12 hommes et une femme), mais elle n’avait pas d’informations pour les personnes portées disparues.

“L’opération de sauvetage est en cours et les données changent tous les deux minutes (…)”, a indiqué à l’AFP une responsable de la police portuaire.

Selon les déclarations des rescapés, dont treize ont été récupérés par les autorités grecques et deux par les autorités turques, pays proche de Samos, “une vingtaine de personnes sont portées disparues”, a ajouté cette responsable.

Deux hélicoptères dont un Super Puma et un autre de la marine de guerre, ainsi que trois patrouilleurs participent à l’opération de sauvetage.

Selon les premières informations, l’embarcation de ces migrants a chaviré et tous les passagers sont tombés à l’eau au large de Samos, située dans le sud-est de la mer Egée et proche des côtes occidentales turques.

Un bateau, qui se trouvait dans la zone, avait averti la police portuaire grecque de cet accident.

Des vents forts soufflaient dans la région et les autorités grecques ont souligné que les passeurs avaient conduit les migrants à “la mort”, selon des déclarations à l’Agence de presse grecque (Ana, semi-officielle).

Les naufrages et les noyades de migrants en mer Egée, point de passage de l’Asie ou de l’Afrique via la Turquie en Europe, sont fréquents.

Le dernier naufrage avait eu lieu également au large de Samos le 5 mai au cours duquel au moins 22 personnes avaient péri et sept avaient été portées disparues après que leurs deux embarcations eurent chaviré.

OCÉAN D'HISTOIRES

5 MOIS EN ANTARCTIQUE