Grèce: fin de la grève des dockers employés par le Chinois COSCO

Georges Georgakopoulos, dirigeant de la fédération grecque des employés portuaires (Omyle), a indiqué samedi à l’AFP qu’un accord avait été trouvé concernant certaines des demandes des travailleurs et que la “la grève était annulée”.

Quelque 150 dockers travaillant sur les terminaux de marchandises gérés par Cosco au Pirée avaient lancé vendredi un appel à la grève jusqu’à lundi, demandant le paiement d’arriérés de salaire et l’amélioration de leurs conditions de travail.

Les dockers réclamaient notamment le droit de se syndiquer librement et dénonçaient le flou de nombreux règlements.

Le conglomérat Cosco gère depuis 2008 sur le premier port grec deux terminaux de transport de marchandises, dont il a obtenu la concession pour 35 ans. Quelque 170 millions d’euros d’investissements supplémentaires sont prévus d’ici 2020.

Cosco est également candidat au rachat de 67% du capital de l’organisme public du port du Pirée (Olp) qui lui donnerait également la main sur l’activité de transport de passagers.

Athènes et Pékin ont signé pour 4,8 milliards de contrats commerciaux lors la visite en Grèce fin juin du Premier ministre chinois Li Keqiang alors que la Chine lorgne également sur d’autres entreprises grecques figurant sur la longue liste des biens publics privatisables.

OCÉAN D'HISTOIRES

5 MOIS EN ANTARCTIQUE