Grippe aviaire: près de 14.000 oiseaux de mer retrouvés morts au Pérou

Lima, 30 nov 2022 (AFP) – Près de 14.000 oiseaux de mer, dont une majorité de pélicans, sont morts de la grippe aviaire H5N1 au Pérou, a indiqué mardi le Service national des forêts et de la faune (Serfor).

“Selon le dernier rapport national officiel, plus de 13.869 oiseaux de mer sauvages sont morts de la grippe aviaire H5N1, le long d’une grande partie de notre littoral, à l’intérieur et à l’extérieur des zones protégées”, selon un communiqué du Serfor. Sur ce nombre, quelque 10.257 pélicans ont été recensés.

La spécialiste de la faune marine du Serfor, Lady Amaro, a précisé que ce décompte a été effectué par les spécialistes dans les régions de Piura (à la frontière de l’Équateur), Lambayeque, La Libertad, Ancash, Ica, Moquegua, Tacna et Lima.

Le Service national de santé agricole (Senasa) a précisé qu’un cordon sanitaire a été mis en place dans le village de Gallito, dans la région de Lambayeque, afin de contrôler le premier foyer de grippe aviaire détecté dans une exploitation avicole.

Le Senasa a émis une alerte sanitaire de 180 jours la semaine dernière après avoir confirmé trois cas de grippe aviaire H5N1 hautement contagieuse chez des pélicans.

Des dizaines de pélicans ont été retrouvés morts sur les rivages des plages de San Pedro, Punta Hermosa et San Bartolo, au sud de Lima, entre lundi et mardi.

Le Service national de santé agricole a indiqué que l’alerte sanitaire a été décrétée à titre de précaution car le virus, importé par des oiseaux migrateurs d’Amérique du Nord, pourrait se propager aux “volailles de basse-cour (dindes, canards, poulets et coqs de combat)” et dans les exploitations commerciales.

Walter Silva, spécialiste au sein du Serfor, a rappelé que le premier foyer de grippe aviaire sur le continent américain a été déclaré au Canada l’an dernier. En janvier, le virus a été détecté aux États-Unis, ce qui a affecté la production de volailles.

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a exprimé son inquiétude et avertit en raison de la migration saisonnière des oiseaux, la maladie pourrait atteindre l’Amérique centrale et du Sud, selon M. Silva.

La grippe aviaire est une maladie incurable et sans traitement qui entraîne une importante mortalité parmi les oiseaux sauvages et domestiques tels que les canards, les poules, les poulets et les dindes.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE