Inde: un yacht chargé de fusils d’assaut déclenche une brève alerte terroriste

Bombay, 19 août 2022 (AFP) – Un yacht sans équipage transportant des fusils d’assaut et des munitions a déclenché une brève alerte terroriste en Inde, après s’être mystérieusement échoué sur sa côte occidentale non loin de Bombay, ont indiqué les autorités.

Selon le vice-ministre en chef du Maharashtra, Devendra Fadnavis, qui s’est exprimé jeudi soir sur l’affaire, les autorités ont pour l’instant écarté “toute piste terroriste”, ajoutant toutefois que l’enquête officielle se poursuivait.

Trois fusils AK-47 et une cache de munitions ont été découverts à bord du “Lady Han” qui s’est échoué jeudi sur une côte peu peuplée, dans l’ouest de l’État de Maharashtra, réanimant le souvenir des sanglantes attaques terroristes de 2008, les plus meurtrières de l’histoire de l’Inde.

Un groupe de militants venus du Pakistan voisin avait atteint Bombay par bateau avant de se lancer à l’assaut d’hôtels et de sites touristiques.

Plus de 160 personnes avaient été tuées dans ces attaques dans la capitale commerciale de l’Inde, située au nord du lieu où le “Lady Han” a accosté.

Les enquêteurs antiterroristes ont saisi le bateau, battant pavillon britannique, repéré par des pêcheurs. Plus tard dans la journée, les autorités ont établi que le yacht appartenait à un couple d’Australiens qui avait dû l’abandonner en mer après une panne de moteur le 26 juillet.

Le groupe britannique de sécurité maritime Neptune P2P Group s’est déclaré propriétaire des armes qu’employaient des membres de son personnel pour protéger le navire contre les pirates pendant son voyage dans l’océan Indien, le golfe d’Aden et le sud de la mer Rouge.

“Nous tenons également à remercier les autorités indiennes pour leur enquête et leur traitement de l’affaire et restons à leur disposition pour coopérer pleinement avec elles et assurer la récupération de notre équipement de sécurité”, a indiqué la société dans un communiqué jeudi.

Le yacht avait quitté les Émirats arabes unis pour aller naviguer en Méditerranée. Mais une tempête et une mer agitée a contraint tout l’équipage, y compris le personnel de sécurité, à abandonner le navire en panne ainsi que les armes. Ils ont été secourus par un bâtiment de guerre de la Marine coréenne qui a tenté en vain de remorquer le “Lady Han”, selon le communiqué de Neptune P2P.