Kuehne + Nagel: bénéfice meilleur qu’attendu au premier trimestre

Sur les trois premiers mois de l’année, son bénéfice net s’est établi à 184 millions de francs suisses (154 millions d’euros), en hausse de 11,5%, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Son chiffre d’affaires a quant à lui grimpé à 4,8 milliards de francs suisses, en hausse de 13,1%, avec une hausse des volumes aussi bien dans le transport maritime qu’aérien ou routier.

Les analystes interrogés par l’agence suisse AWP tablaient en moyenne sur un bénéfice de 183 millions et 4,8 milliards de revenus.

Dans le transport maritime, les volumes ont augmenté de 5% sous l’impulsion de l’Asie, à la fois grâce aux échanges intra-asiatiques et à l’export.

La décision de la Chine de ne plus accepter l’entrée sur son territoire de certains déchets s’est toutefois traduite par une baisse de l’acheminement de matériaux de recyclage, freinant sa croissance dans le fret maritime, a toutefois expliqué le groupe.

Le transport aérien a par contre enregistré une hausse de 20% de ses volumes, en particulier grâce à la croissance des exportations à partir de l’Amérique du Nord. Le transport terrestre a lui vu son chiffre d’affaires bondir de 16,4%, le groupe mettant notamment en avant la bonne tenue de ses activités dans l’acheminement de produits pour l’industrie pharmaceutique.

Les contrats de logistique ont eux augmenté deux fois plus vite que le marché, grâce à l’Asie et à de nouveaux contrats dans l’e-commerce, a indiqué le groupe, précisant cependant que son résultat opérationnel avait légèrement décliné dans cette division suite à des investissements dans la technologie.

Pour face à des conditions de marché difficiles, le groupe avait fait le choix de se recentrer sur les segments à plus forte valeur ajoutée, et à plus fortes marges, tels que le transport de biens périssables, d’équipements automobiles, de produits de luxe ou encore les contrats de logistique pour l’e-commerce.

noo/nas

KUEHNE + NAGEL INTERNATIONAL AG

OCÉAN D'HISTOIRES

5 MOIS EN ANTARCTIQUE