La capsule Dragon de SpaceX en route vers la Terre

Le vaisseau de ravitaillement s’est séparé de l’avant-poste orbital à 13H23 GMT, a allumé ses moteurs à trois reprises avant de commencer sa lente descente vers la planète bleue.

“Détachement confirmé”, a dit Rob Navias, commentateur de la chaine de télévision de la Nasa, relevant que l’opération s’était déroulée alors que l’ISS se trouvait à 256 kilomètres d’altitude en survol du sud de l’Australie. “Dragon est en route en toute sécurité”.

Son amerrissage avec l’assistance d’un parachute pour ralentir sa course est prévu au large de la Californie vers 19H00 GMT, mais il ne sera pas retransmis en direct sur NASA TV.

L’engin spatial ramène une multitude d’expériences scientifiques, y compris des souris de laboratoire qui ont été observées en orbite pour voir la façon dont leurs os ont réagi en microgravité.

“D’autres échantillons biologiques cruciaux préservés dans des congélateurs scientifiques, comme des plantes, des insectes et des tissus humains, ont également été chargés dans Dragon pour être récupérés et analysés” sur Terre, a précisé la Nasa dans un communiqué.

Elle s’était arrimée à l’ISS le 4 avril après son lancement depuis Cap Canaveral, en Floride, avec 2.600 kilos de nourriture, de matériels et d’expériences scientifiques visant notamment à étudier les orages, des traitements anti-cancer ou encore la récupération de débris en orbite.

C’est la quatorzième mission de SpaceX dans le cadre de son contrat pluriannuel de 1,6 milliard de dollars avec la Nasa pour ravitailler la Station spatiale.

La capsule Dragon est le seul transport spatial de marchandises actuellement capable de revenir sur Terre intact. Sa concurrente, la capsule de ravitaillement Cygnus d’Orbital ATK, se désintègre en brûlant lors de son retour dans l’atmosphère terrestre.