La Libye met en garde contre l’envoi de navires vers ses côtes sans autorisation

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, le gouvernement reconnu a prévenu qu’il ne fallait “pas porter atteinte à la souveraineté de l’Etat” et que “les bateaux ne pouvaient pénétrer les eaux territoriales libyennes sans coordination préalable avec les autorités compétentes”.

Les forces aériennes de ce gouvernement ont bombardé dimanche un cargo turc, provoquant la mort d’un marin selon Ankara, parce qu’il était entré dans les eaux territoriales “sans permission”, avait annoncé lundi un député du Parlement reconnu, basé à Tobrouk (est).

“Ce bateau turc tentait par la force de pénétrer dans les eaux territoiriales libyennes (…) faisant fi des normes internationales et règlementations maritimes requérant l’obtention d’un permis d’entrée de la part des autorités compétentes, et ignorant toutes les sommations”, affirme le gouvernement dans son communiqué.

Selon lui, des navires ont pénétré les eaux libyennes sans autorisation pour “soutenir les groupes terroristes en leur fournissant des armes et des munitions, ainsi qu’aux extrémistes, pour alimenter les conflits sur le territoire libyen”.

En proie à la guerre civile, la Libye compte actuellement deux gouvernements et Parlements qui se disputent le pouvoir, l’un à Tripoli sous la coupe de milices, et l’autre dans l’est du pays, reconnu par la communauté internationale.

Ce dernier gouvernement, dirigé par Abdallah al-Theni, accuse régulièrement Ankara, ainsi que le Qatar, de soutenir ses rivaux islamistes et a, par mesure de rétorsion, écarté toutes les entreprises turques des contrats publics.

A Tripoli, le ministère des Affaires étrangères du gouvernement non reconnu par la communauté internationale a par contre souligné “les relations historiques profondes entre Libyens et Turcs”, déplorant “l’agression violente” contre le cargo.

Le bateau se trouvait “dans les eaux internationales, à 13 miles nautiques des côtes de la ville de Tobrouk (est)”, lorsqu’il a été pris pour cible, a assuré le ministère dans un communiqué.

La Mission d’appui des Nations unies en Libye (Manul) a également dénoncé “l’attaque contre un navire turc au large des côtes libyennes dans laquelle un marin a péri et des membres d’équipage ont été blessés”. La Manul a réclamé une enquête, appelant les bélligérants à “tout faire pour éviter de cibler des civils ou des infrastructures civiles” en Libye.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE