La marine italienne commande des patrouilleurs à Finmeccanica et Fincantieri

Un premier contrat d’une valeur de 372 millions d’euros a été signé par l’Organisation conjointe de coopération en matière d’armement (Occar), un organisme intergouvernemental destiné à faciliter la gestion des grands programmes d’armement et les autres devraient l’être dans les prochains mois.

La commande dans son ensemble, dont 2,3 milliards d’euros reviennent à Fincantieri et 1,2 milliard à Finmeccanica, prévoit la livraison entre 2019 et 2025 de 6 vaisseaux de patrouille, auxquels s’ajoutent 4 autres en option, ainsi que d’un bateau de soutien logistique.

Les vaisseaux de patrouille, d’une longueur de 129 mètres et décrits comme “très flexibles”, peuvent être utilisés tant pour des usages militaires que pour des missions de protection civile et de sauvetage en mer, et ont un système de propulsion peu polluant, souligne le communiqué.

Au total, le budget du programme pluriannuel de renouvellement de la flotte de la marine militaire italienne s’élève à 5,4 milliards d’euros et comprend, outre les sept bateaux et quatre options, une unité de transport et débarquement.

ahe/spi

FINMECCANICA

FINCANTIERI

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE