Le bénéfice net de l’armateur CMA CGM s’envole au premier trimestre

Paris, 3 juin 2022 (AFP) – L’armateur français CMA CGM a continué de profiter de la surchauffe du transport maritime au premier trimestre 2022, en multipliant son bénéfice net par 3,5 malgré la hausse des coûts, à 7,2 milliards de dollars, selon des chiffres publiés vendredi.

Le groupe marseillais, qui s’est diversifié dans la logistique avec l’intégration du suisse Ceva Logistics, avait gagné 2,1 milliards de dollars au premier trimestre 2021, et 17,9 milliards sur l’ensemble de l’année.

Le chiffre d’affaires du troisième armateur mondial, a augmenté de 70% à 18,2 milliards de dollars. L’excédent brut d’exploitation (Ebitda) de CMA CGM a été multiplié par 2,8 à 8,9 milliards de dollars, ce qui permet à sa marge brute de progresser de 19 points à 48,7%.

Dans le détail, le chiffre d’affaires de l’activité maritime est en progression de 73% à 14,85 milliards de dollars, malgré une baisse des volumes transportés de 3%. L’Ebitda a été multiplié par 2,9.

“La permanence de fortes tensions sur les chaînes logistiques continue à peser sur la capacité effective de la flotte mondiale depuis le début de l’année 2022 et sur les opérations du groupe. La généralisation des congestions portuaires dégrade la qualité de service, limitant les volumes transportés par la flotte maritime”, a résumé la direction.

Les prix du transport ont poursuivi leur progression, ce dont a grandement profité l’armateur, mais la direction signale, comme au trimestre précédent, une hausse des coûts opérationnels, de 16% sur un an.

La flotte du groupe, qui a cessé de transporter des déchets plastiques le 1er juin, s’est agrandie de 3 navires neufs –et 5 autres affrétés– et 14 navires d’occasion au cours du premier trimestre. CMA CGM a en outre commandé 69 autres navires neufs.

L’armateur confirme aussi son développement dans le fret aérien: sa nouvelle compagnie CMA CGM Air Cargo a reçu le certificat de transporteur aérien auprès de la Direction générale de l’aviation civile française le 1er juin, et comptera 12 avions d’ici 2026, selon le communiqué. Le groupe a aussi passé un accord avec Air France-KLM, dont il doit devenir un actionnaire important.

Le chiffre d’affaires de Ceva Logistics a parallèlement augmenté de 57% entre janvier et mars, à 3,4 milliards de dollars, avec un Ebitda progressant moins vite de 45%, affecté par le contexte inflationniste.

CMA CGM “reste confiant quant à ses perspectives de performance financière pour l’année 2022”, mais “l’environnement actuel et ses conséquences à moyen et long terme demeurent incertains”, souligne la direction dans son communiqué.

“La forte hausse du coût de l’énergie, conjuguée à (celle) du prix de nombreuses matières premières, pèsent sur la consommation des ménages et pourraient dégrader la situation économique et les perspectives de croissance du commerce mondial”, prévient-elle.

liu/alb/uh/nth

AIR FRANCE-KLM