Le corps mutilé retrouvé dans la Loire identifié comme étant celui d’un homme dépressif

Le corps, retrouvé sur la commune de Saint-Herblain, près de Nantes, a été formellement identifié mercredi matin grâce à ses empreintes digitales.

La victime est un homme de 31 ans, connu pour traverser une phase dépressive, et qui était porté disparu depuis le 20 janvier.

La veille en fin de journée, des témoins avaient rapporté avoir vu un homme enjamber le parapet du pont du Général-Audibert, à Nantes, et sauter dans la Loire.

Il a vraisemblablement été mutilé par les hélices d’un bateau.

OCÉAN D'HISTOIRES

5 MOIS EN ANTARCTIQUE