Le département du Pas-de-Calais crée un fonds d’urgence pour les marins-pêcheurs

“Ce lundi 4 février (…) la Commission permanente a adopté à l’unanimité la création d’un fonds d’urgence à hauteur de 200.000 euros”, a indiqué le conseil général dans un communiqué.

Les marins-pêcheurs avaient notamment filtré les accès au port de Boulogne, jeudi dernier, afin d’empêcher les senneurs britanniques et néerlandais d’y accéder.

Le président du conseil général Dominique Dupilet a exprimé le souhait que ce fonds d’urgence ne soit qu’une étape transitoire avant la création d’un fonds pérenne d’aide à l’emploi de la pêche, abondé en partie par les départements du Nord-Pas-de-Calais et de la Somme et les régions concernées, mais “géré par les marins eux-mêmes”.

“Je ne suis pas opposé à l’idée que ce soit en grande partie les collectivités locales qui mettent de l’argent sur ce fonds, mais je souhaite aussi que ceux qui gagnent de l’argent à travers la pêche puissent aussi aider à abonder ce fonds, parce que le jour où il n’y aura plus de pêche fraîche à Boulogne, il n’y aura plus de mareyeurs, et s’il n’y a plus de mareyeurs, il n’y aura plus de port à Boulogne”, a conclu M. Dupilet.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE