Le port du Havre va investir 500 millions d’euros dans son développement

“Ce programme (…) permet de relancer les investissements nécessaires à la poursuite du développement du premier port français pour le commerce extérieur”, souligne Mme Perron dans un communiqué. A court terme, la priorité des investissements est donnée au “parachèvement de Port 2000”, la plate-forme du port dédiée à l’accueil de porte-conteneurs géants inaugurée en 2006.

Ces travaux, évalués à 275 millions d’euros, porteront sur les accès fluviaux avec la réalisation d’une “chatière”, ou passage dans les digues, et de deux nouveaux postes à quai.

Les travaux d’investissement retenus par le conseil de surveillance sont notamment l’extension du terminal roulier, la sécurisation route/fer, la poursuite de l’aménagement des parcs logistiques et le réaménagement des terminaux nord.

Les financements disponibles, actuellement de 115 millions d’euros, “ne permettent pas de mettre en oeuvre la totalité de ce programme”, avait précisé le port dans un communiqué de presse publié en avril. L’établissement public “recherchera donc des subventions complémentaires, notamment auprès de la Commission européenne”, avait-il précisé.

“Le contenu du programme d’investissement étant ainsi acté, c’est une période de consolidation des plans de financement des projets et d’affermissement des engagements des co-financeurs, qui s’ouvre”, a-t-il indiqué vendredi, ajoutant qu’un “contrat de financement sera monté sur chacun des projets”.

En retard sur leurs concurrents européens, les trois grands ports de l’axe Seine, Le Havre, Rouen et Paris, réunis au sein du groupement d’intérêt économique Haropa, ont lancé une réflexion sur les investissements à réaliser au cours des dix prochaines années.

Le trafic conteneurs du port maritime du Havre a progressé de 14% en 2017 pour un chiffre d’affaires de plus de 180 millions d’euros.