L’Espagne de nouveau sanctionnée par l’UE pour surpêche de maquereau

Le montant de la nouvelle sanction n’a pas été précisé mais le ministère indique dans un communiqué que la précédente est équivalente à une réduction de 9.747 tonnes annuelles pêchées sur les trois années à venir. Le ministère n’était pas joignable samedi dans l’après-midi.

“Selon la Commission européenne, cette surpêche s’élève à 79.728 tonnes” par rapport au quota accordé de 25.525 tonnes, indique le communiqué du ministère qui ajoute que ce chiffre pourrait être revu à la hausse.

Le ministère, qui rejette la faute sur l’ancien gouvernement socialiste (2003-2011) “rappelle son ferme engagement à contrôler l’activité de pêche comme unique moyen de rendre crédible nos revendications auprès de l’Union Européenne”.

Les députés européens ont donné leur feu vert le 12 septembre à une proposition de la Commission européenne visant à imposer des sanctions aux pays qui surpêchent le maquereau, visant aussi l’Islande, les Iles Féroé ou la Norvège.

En juillet 2012, l’UE a imposé des réductions de quotas de pêche à plusieurs pays, au premier rang desquels figure l’Espagne avec 27 déductions sur 71, et la majorité des tonnages, notamment pour le chinchard (-12.406 tonnes) mais aussi l’anchois (-962 tonnes), le merlan bleu (-325 tonnes) et la baudroie (-193 tonnes).

OCÉAN D'HISTOIRES

5 MOIS EN ANTARCTIQUE