Lutte contre la pêche illégale: la France teste l’usage de drones

Cette expérimentation, lancée les lundi 20 et mercredi 22 novembre en baie de Saint-Brieux, est “une première en France” et a vocation à être étendue à la Guyane, selon un communiqué conjoint des ministères de la Transition écologique, de l’Agriculture (en charge de la Pêche) et des Transports.

“Deux vols de 4 heures ont permis de tester un drone de 25 kg, mesurant 4,2 m d’envergure pour 1,5 m de longueur, à une distance de près de 20 km de la côte”, indiquent dans leur communiqué les ministères, qui jugent l’expérimentation “très positive”.

“Cette nouvelle technologie, grâce à son déploiement rapide sur les zones à surveiller est un atout pour améliorer la connaissance des activités de pêche et assurer un ciblage affiné des navires présentant des risques. Elle participera à la lutte contre la pêche illégale, notamment dans les eaux de nos territoires d’outre-mer”, déclare le ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert.

“La direction des affaires maritimes poursuivra en 2018 cette démarche expérimentale et innovante avant le déploiement à terme de cette technologie à des fins de contrôle de la protection de la ressource halieutique et de l’environnement marin”, conclut le communiqué.