Macron annonce l’acquisition de deux corvettes Gowind par les Emirats

La commande comprend une option pour deux vaisseaux supplémentaires, ont précisé dans un communiqué commun les EAU et la France. Les deux navettes seront construites par Naval Group, en partenariat avec Abu Dhabi Ship Building Company (ADSB), a-t-on précisé de même source.

M. Macron a fait cette annonce lors d’une conférence de presse après une série d’entretiens avec le prince héritier d’Abou Dhabi et commandant en chef adjoint des forces armées des Emirats, Mohammed ben Zayed al-Nahyane.

M. Macron n’a donné aucun détail sur l’accord conclu.

Plusieurs groupes étaient sur les rangs pour fournir des navires de surveillance aux Emirats, dont l’Italien Fincantieri, qui a récemment pris le contrôle des Chantiers de l’Atlantique, un chantier naval français.

M. Macron a loué l’étroite coopération franco-émiratie dans le domaine de la défense en visitant dans la matinée la base navale où sont stationnés une partie des quelque 700 militaires français basés aux Emirats.

“Cette décision renforce encore le partenariat stratégique et militaire entre la France et les Emirats arabes unis et constitue un nouveau succès à l’export pour la France”, s’est félicitée depuis Paris dans un communiqué la ministre des Armées, Florence Parly.

“Véritable poumon économique, l’industrie de défense française comprend une dizaine de grands groupes et 4 000 petites et moyennes entreprises (PME). Elle emploie aujourd’hui 165 000 personnes. Ce nombre devrait atteindre 200 000 dans les 10 prochaines années. En 2016, 14 milliards d’euros de prises de commandes ont été réalisées”, précise Mme Parly.

Les corvettes Gowind sont des navires de haute mer destinés à mener des missions de surveillance, mais aussi de lutte contre les sous-marins ou la piraterie.

Les Emirats souhaitent renforcer leurs capacités militaires dans un climat de tensions croissantes avec l’Iran, principal rival régional de l’Arabie saoudite, chef de file des monarchies du Golfe, indique-t-on de source diplomatique.

L’Egypte a récemment pris possession de la première des quatre corvettes Gowind dont elle a passé commande auprès de Naval Group.

jri/ras/feb/lv/fjb/az

NAVAL GROUP

Fincantieri