Manche: plus de 160 migrants secourus au large des côtes françaises

Lille, 17 déc 2022 (AFP) – Cent soixante six migrants, qui tentaient de rejoindre l’Angleterre à bord d’embarcations de fortune, ont été secourus en mer entre vendredi soir et samedi, par des températures glaciales, quelques jours après un naufrage meurtrier, selon la préfecture maritime.

Quelque 50 personnes, qui voyageaient à bord de la même embarcation “en difficulté” au large du Pas-de-Calais, ont été secourues par un navire de la Marine nationale et ramenés au port de Calais, selon un communiqué de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord (Premar).

Un autre navire affrété par la Marine nationale a de son côté secouru 31 autres naufragés dans la même zone, déposés au port de Boulogne-sur-mer.

Egalement engagée au large de Calais, une vedette des garde-côtes des douanes a aussi récupéré et ramené à quai 45 autres migrants qui appelaient à l’aide.

Enfin, un canot de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM) a porté assistance a 40 personnes, en difficulté au large de Oye-Plage et repérées par le Cross Gris nez (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage).

Tous ont été pris en charge par les pompiers et la police aux frontières, par des températures glaciales, restées négatives une partie de la journée samedi dans le département.

La route maritime entre la France et l’Angleterre est l’une des plus empruntées au monde, “avec plus de 400 navires de commerce qui y transitent par jour et les conditions météorologiques y sont souvent difficiles”, selon la Premar.

Pourtant, toujours plus d’exilés tentent la traversée. Plus de 40.000 migrants sont arrivés au Royaume-Uni après avoir traversé la Manche à bord de petites embarcations en 2022, un record.

Mercredi, un naufrage au large de Douvres a couté la vie à au moins quatre personnes, un peu plus d’un an après celui, tragique, du 24 novembre 2021, dans lequel 27 personnes avaient péri.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE