Méditerranée: un navire militaire britannique participe à un sauvetage

Prévenu par un appel via téléphone satellitaire reçu par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), le centre opérationnel des gardes-côtes à Rome a mobilisé son navire “Fiorillo”.

Comme le “Fiorillo” était encore loin du canot, le centre opérationnel a aussi mobilisé le “Bulwark” de la marine britannique, qui croisait dans la zone et a été le premier à arriver.

Chargé par les gardes-côtes italiens de prendre la direction de l’opération, le “Bulwark” a secouru tous les migrants, avant de les transborder sur le “Fiorillo”. Le canot utilisé par les migrants a ensuite coulé.

Dans la journée de jeudi, les gardes-côtes italiens ont aussi coordonné le sauvetage d’une autre embarcation de fortune chargée de 120 migrants, pour lequel ils ont envoyé le “MV Phaenix”, un bateau privé affrété par deux ONG.

Parti de Malte le 2 mai pour une mission de six mois, le “MV Phaenix” avait déjà secouru près de 500 migrants lors de ses deux premiers jours en mer, qui avaient été marqués par un afflux particulier.

Au total, 9.000 personnes ont été secourues entre vendredi et mardi en Méditerranée.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE