Migrants: Frontex intensifie ses opérations en Méditerranée

“Nous travaillons à augmenter le nombre de bateaux et d’avions. Nous avons demandé et obtenu la confirmation de pays européens, dont la France, concernant l’envoi de leurs unités”, a déclaré à l’AFP Ewa Moncure, la porte-parole de Frontex dont le siège se trouve à Varsovie.

Des centaines de migrants, essentiellement Africains mais aussi pour beaucoup Syriens, partis pour la plupart de Libye où le chaos laisse les mains libres aux passeurs, arrivent chaque jour sur les côtes italiennes.

Une dizaine de bateaux opèrent actuellement en Méditerranée dans le cadre de l’opération Triton gérée par Frontex et l’agence “finalise les procédures d’expédition d’autres bâtiments qui ont toutefois besoin de temps pour arriver sur place”, a ajouté Mme Moncure.

Pour la première fois samedi, le patrouilleur français Commandant Birot, envoyé la semaine dernière pour renforcer le dispositif européen en Méditerranée, a participé aux opérations, secourant 219 migrants qui se trouvaient à bord de trois embarcations différentes.

A la suite d’une série de naufrages ayant fait plus de 1.200 morts en avril, les dirigeants européens réunis en sommet extraordinaire le 23 avril ont décidé de renforcer la présence de l’UE en mer en triplant le budget de l’opération européenne Triton, qui était jusqu’alors de 3 millions d’euros par mois.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE