Migrants: réactions d’EELV, de l’UMP et de Mélenchon aux décisions du sommet UE

– EELV “dénonce le manque d’engagement des 28 chefs d’États européens, incapables de dépasser le stade du constat. Face à une véritable catastrophe humanitaire, un devoir urgent de responsabilité et de solidarité incombe à ces 28 chefs d’État, qui implique la sortie d’une léthargie criante et d’agir de façon unie et coordonnée en garantissant au plus vite une voie légale sûre pour les réfugiés et les demandeurs d’asile, en harmonisant la politique migratoire à partir de règles européennes communes, tout en élargissant les conditions d’accès pour les personnes nécessitant une protection internationale. L’annonce du triplement du budget de l’opération +Triton+ relève de la mauvaise farce. Ce maigre budget de 9 millions d’euros (le budget de l’UE est de 162 milliards d’euros) est (…) largement insuffisant et atteint à peine le niveau précédent du dispositif Mare Nostrum -au périmètre plus large -qui avaient permis de sauver 170.000 vies. EELV demande également à la France de se montrer à la hauteur des enjeux et de montrer l’exemple face au défi humanitaire actuel: en l’occurrence, la promesse de François Hollande d’accueillir entre 500 et 700 personnes, alors que le nombre de réfugiés syriens est de 4 millions, est une profonde atteinte à l’image de la France, pays des droits humains” (communiqué).

– l’UMP “exprime sa déception devant des décisions qui ne sont clairement pas à la hauteur du défi auquel nous sommes confrontés (…) La responsabilité de François Hollande dans cet échec est immense. Depuis trois ans, comme il l’a avoué lui-même, la France n’a pas de politique en Libye, pas de politique en Méditerranée (…) Les décisions du Conseil européen d’hier sont une triste illustration de cette impuissance. Il aurait fallu un plus grand niveau d’ambition et une véritable mobilisation européenne, à l’image de ce qui avait été réalisé avec l’opération Atalante lancée en 2008, sous l’impulsion de la France, pour lutter contre la piraterie dans le golfe d’Aden et au large des côtes somaliennes (…) Pour mieux faire oublier trois années d’impuissance et de passivité, Monsieur Hollande attaque honteusement Nicolas Sarkozy sur la Libye alors que l’intervention internationale conduite sous mandat de l’ONU grâce au leadership de la France avait permis d’éviter le massacre par Kadhafi de son propre peuple et conduit aux premières élections libres en juillet 2012” (communiqué).

– Jean-Luc Mélenchon, leader du PG: “L’Europe est absolument responsable de ce désastre. Au lieu de pourchasser ces malheureux immigrés, mieux vaudrait stopper le système fou qui les pousse à partir de chez eux. Pourquoi partent-ils ? Pour fuir la guerre, la misère et bientôt le dérèglement climatique. Voyez en Libye. Qui a déclenché cette guerre en Libye ? Les Européens et les États-Unis sous le drapeau de l’OTAN. L’autre raison est encore plus profondément liée à l’Union européenne. C’est la politique commerciale. Depuis des années, l’Union européenne exige des États africains qu’ils se convertissent au libre-échange total (…) En matière d’immigration comme dans bien d’autres domaines, l’UE n’a rien compris. Les principaux dirigeants européens ont fait le choix de construire une Europe forteresse. Ils ont fixé pour mission principale la surveillance des côtes et la chasse aux migrants alors que l’humanité exige, une fois rendu à ce point du désastre, qu’on se préoccupe d’abord du sauvetage en mer (…) Gérée par Frontex, +Triton+ n’a pas pour priorité de sauver les migrants mais de surveiller les frontières de l’UE.” (blog)

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE