Mise à flot du premier pétrolier-ravitailleur de nouvelle génération de la Marine

Paris, 29 avr 2022 (AFP) – Le “Jacques Chevallier”, premier des quatre futurs bâtiments ravitailleurs (BRF) de la Marine nationale, a été mis à flot vendredi aux Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire, a annoncé Naval Group dans un communiqué.

Destiné à ravitailler en mer les navires militaires, il pourra fournir près de 13.000 m3 de carburant et 1.500 tonnes de fret (munitions, pièces de rechanges, vivres).

La première tôle du navire a été découpée en mai 2020 aux Chantiers de l’Atlantique, seul en France à disposer des cales adaptées aux très grands navires. C’est là que sera également construit le futur porte-avions nucléaire français.

“Notre outil industriel nous a permis d’assembler les 20 blocs de la coque du BRF +Jacques Chevallier+ dans le délai record de 50 jours en cale, ce qui démontre que notre expertise acquise dans la construction de navires civils peut bénéficier grandement au domaine militaire en termes de maîtrise des temps, des coûts et de qualité”, s’est ainsi félicité le directeur général des Chantiers de l’Atlantique, Laurent Castaing, cité dans le communiqué.

Avec 31.000 tonnes chacun à pleine charge, les quatre navires de cette classe “seront les plus grands bâtiments de la Marine nationale, juste après le (porte-avions) +Charles de Gaulle+”, selon le porte-parole du ministère des Armées, Hervé Grandjean.

Le contrat pour les quatre bâtiments ravitailleurs, d’un montant total de 1,7 milliard d’euros, avait été notifié en 2019. Les essais en mer débuteront au deuxième semestre et le navire sera livré à la Marine au premier semestre 2023.

Pour Pierre-Eric Pommellet, PDG de Naval Group, “ce BRF, premier d’une série de quatre bâtiments, est un symbole fort de la coopération franco-italienne”.

Ce programme de bâtiments ravitailleurs a vu le jour dans le cadre du rapprochement annoncé en septembre 2017 entre Naval Group et l’italien Fincantieri. Les navires seront issus de design de conception italienne, mais sous maîtrise d’ouvrage du constructeur français.

En Italie, un premier bâtiment de ce type, le “Vulcano”, a été livré l’an passé à la marine.

Long de 194 mètres et doté d’une double coque pour réduire le risque de pollution, le “Jacques Chevallier” –baptisé en hommage à l’ingénieur du génie maritime, père de la propulsion nucléaire française– pourra accueillir un hélicoptère et sera armé par un équipage de 130 personnes. Il sera basé à Toulon.

mra/liu/boc/it

NAVAL GROUP

Fincantieri