Monde: 106 naufrages en 2012, 16% de plus qu’en 2011 (étude)

L’année écoulée a été marquée par deux catastrophes maritimes importantes, celle du paquebot de croisière italien Costa Concordia le 13 janvier, qui a causé la mort de 32 personnes, et du ferry Rabaul Queen au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le 2 février, qui a fait plus de 110 victimes.

Comme pendant la période 2001-2010, la majorité des naufrages l’an dernier a été le fait de bateaux cargo, devant ceux de chalutiers, relève l’étude.

Par ailleurs, comme depuis le début des années 2000, la plupart des naufrages sont survenus l’an dernier au sud de la Chine et dans le sud-est asiatique (30), dans la partie est de la Méditerranée et en Mer Noire (15), ainsi qu’au large du Japon, de la Corée et du nord de la Chine (10), ajoute l’étude.

Les erreurs humaines, causées en premier lieu par la fatigue, restent la principale cause des accidents maritimes.

Pour certains armateurs, surtout dans les secteurs ultra-concurrentiels du fret en vrac et des navires-citernes (tankers) “il y a peu d’argent pour la maintenance et la formation”, a expliqué Sven Gerhard, expert de l’assurance maritime chez Allianz cité dans l’étude.

etb/oaa/abk

ALLIANZ

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE