Naufrage d’un cargo près du Japon: 8 marins encore portés disparus

Tokyo, 25 jan 2023 (AFP) – Les garde-côtes japonais et sud-coréens étaient mercredi encore à la recherche de huit membres d’équipage sur les 22 d’un navire cargo ayant coulé la nuit précédente au large du sud-ouest de l’archipel nippon, en mer de Chine orientale.

“Au total, 14 ont été secourus” jusqu’à présent, a déclaré à l’AFP un porte-parole des garde-côtes nippons. “Nous ignorons encore leur état et leurs nationalités”.

Onze d’entre eux étaient dans un état “inconscient”, ont précisé à l’AFP les garde-côtes sud-coréens, qui ont retrouvé six des naufragés, lesquels étaient transportés vers le port de Nagasaki (sud-ouest du Japon).

Le Jin Tian, un navire cargo de 6.651 tonnes enregistré à Hong Kong, a émis un SOS en fin de soirée mardi heure japonaise alors qu’il se trouvait à environ 110 km à l’ouest des îles Danjo, un micro-archipel reculé et inhabité au sud-ouest du Japon.

Trois autres bateaux de commerce se trouvaient dans la zone à ce moment-là et ont pu secourir plusieurs des naufragés, selon les garde-côtes nippons.

Un avion des garde-côtes japonais et deux bateaux étaient sur place mercredi, et d’autres navires du Japon et de Corée de Sud devaient arriver en renfort, ont fait savoir les autorités à Tokyo et Séoul.

Le naufrage du Jin Tian est survenu alors qu’une vague de froid d’une ampleur inhabituelle touche l’Asie de l’Est. Les températures de jour dans des îles les plus proches du lieu de l’accident atteignent à peine 3°C.

Selon les garde-côtes japonais, l’équipage du Jintan comprenait au total 14 Chinois et 8 Birmans.

burs/sah/etb/rr

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE