Naufrage en Méditerranée: cérémonie pour les victimes à Malte

Sous une tente dressée pour l’occasion près de la morgue de l’hôpital public Mater Dei, les 24 cercueils de bois ont été alignés sur un grand tapis rouge.

La cérémonie de 45 minutes a été présidée par l’évêque de l’île de Gozo, Mgr Mario Grech, et par l’imam Mohammed El Sadi, avant un temps de silence ponctué par les accords d’une harpe.

“Nous ne connaissons pas leur nom, leur vie, nous savons juste qu’ils cherchaient à échapper à une situation désespérée pour trouver la liberté et une vie meilleure”, a déclaré Mgr Grech.

Evoquant une “situation complexe”, l’évêque a prié Dieu d’éclairer ceux qui sont “confrontés à la tâche ardue” de proposer des solutions, alors que les dirigeants européens doivent plancher jeudi soir à Bruxelles sur un plan d’action.

Les plus hauts responsables maltais étaient présents, de même que le commissaire européen à l’Immigration Dimitris Avramopoulos, le ministre italien de l’Intérieur Angelino Alfano et le ministre grec de la Solidarité Theano Fotio.

Les cercueils ont ensuite été emmenés, portés par des soldats le long d’une route parsemée des bouquets apportés ces derniers jours à la morgue, pour une cérémonie privée d’inhumation.

Dans la nuit du 18 au 19 avril, le chalutier transportant plus de 800 migrants avait chaviré après des manoeuvres incertaines et un mouvement de foule sur le pont à l’arrivée d’un cargo portugais appelé à son secours.

Seuls 28 survivants ont pu être sauvés et conduits en Italie, où deux d’entre eux, soupçonnés d’être le capitaine et un membre d’équipage, ont été arrêtés, tandis que 24 corps avaient été récupérés et déposés à Malte.

Il s’agit de vingt hommes et quatre adolescents, dont aucun élément d’identité n’a pu être retrouvé.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE