Ormuz: fin de la mission d’accompagnement des navires civils américains (Pentagone)

Cette mission “a pris fin” mardi, selon le colonel Steven Warren, porte-parole du Pentagone, qui a ajouté que des navires militaires américains étaient toujours dans la zone pour des “opérations de sécurité maritime de routine”.

Il y a eu “plusieurs jours sans incidents”, a-t-il précisé pour justifier la levée de la protection.

Les Etats-Unis avaient annoncé le 30 avril l’accompagnement militaire de leurs bateaux civils, après l’arraisonnement par les Iraniens d’un porte-conteneurs battant pavillon des îles Marshall, le Maersk Tigris.

Quelques jours avant, un autre incident avait impliqué un autre porte-conteneurs, le Maersk Kensington, battant pavillon américain, suivi pendant une vingtaine de minutes par des patrouilleurs iraniens.

Les Iraniens ont justifié l’arraisonnement du Maersk Tigris par une dette commerciale envers un partenaire commercial iranien de Maersk, géant danois du transport maritime.

La porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Marzieh Afkham, a indiqué mercredi que les négociations “continuaient” entre les parties, et qu’il était “possible que l’affaire soit réglée d’ici un ou deux jours”.

La porte-parole iranien a réitéré que la saisie était “une affaire judiciaire et non une affaire politique ou militaire”.

Ces démonstrations de force navales interviennent sur fond de négociations sur le nucléaire iranien, et de conflit au Yémen, qui augmentent la tension dans la région.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE