La Voix des océans

ACTUALITÉS - Page 2

La livraison de sous-marins à l’Australie utile pour “la paix” dans le Pacifique, selon Johnson

Londres, 16 sept 2021 (AFP) - Le Premier ministre britannique Boris Johnson a estimé jeudi que la livraison de sous-marins à propulsion nucléaire à l'Australie, dans le cadre d'une alliance avec les Etats-Unis et le Royaume-Uni, allait contribuer à la "paix et sécurité" dans la région indo-pacifique.Cet accord "ne vise pas à s'opposer à une quelconque autre puissance (...), mais il reflète simplement les relations étroites que nous entretenons avec les États-Unis et l'Australie", a assuré le chef du gouvernement britannique devant les députés.La Chine n'a pas été mentionnée dans le communiqué conjoint du Royaume-Uni, des Etats-Unis et de l'Australie annonçant ce nouveau pacte, "AUKUS". Mais il ne fait aucun doute que la nouvelle alliance vise d'abord à faire face aux ambitions régionales de Pékin.Outre la livraison de sous-marins à propulsion nucléaire, elle prévoit aussi une collaboration des trois pays en matière de cyberdéfense, d'intelligence artificielle et de technologies quantiques. Alors que le Royaume-Uni chercher à s'affirmer sur la scène internationale depuis sa sortie...

Sous-marins: le Parlement s’interroge sur la relation entre Paris et les pays anglo-saxons

Paris, 16 sept 2021 (AFP) - La résiliation par l'Australie d'un gigantesque contrat de livraison de sous-marins français, conséquence d'un partenariat stratégique conclu entre Canberra, Washington et Londres "interroge" sur les liens entre Paris et ses alliés anglo-saxons et aura des "conséquences lourdes", ont fustigé députés et sénateurs jeudi.Après la décision par l'Australie de rompre ce mirifique contrat de plusieurs dizaines de milliards de dollars, "nous allons devoir nous interroger sur l'attitude récurrente de certains de nos alliés, qui se comportent plus comme des adversaires que comme des concurrents loyaux", a déclaré Christian Cambon, le président LR de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées du Sénat."La décision brutale (...) est très préoccupante, et nous interroge sur la position de nos alliés australiens, américains et britanniques. Ce véritable coup de Trafalgar doit être pris très au sérieux", a souligné Françoise Dumas, présidente LREM de la commission de la Défense et des Forces armées de l'Assemblée nationale, dans une déclaration...

La Chine condamne la vente “irresponsable” de sous-marins américains à l’Australie

Pékin, 16 sept 2021 (AFP) - La Chine a dénoncé jeudi la vente "extrêmement irresponsable" de sous-marins américains à propulsion nucléaire à l'Australie, dans le cadre d'un nouveau partenariat où figure également le Royaume-Uni."La coopération entre les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l'Australie en matière de sous-marins nucléaires sape gravement la paix et la stabilité régionales, intensifie la course aux armements et compromet les efforts internationaux de non-prolifération nucléaire", a déclaré devant la presse le porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian.Il a accusé les trois pays de faire preuve d'une "mentalité de guerre froide" et d'utiliser l'armement nucléaire à des fins géopolitiques.Alors que Pékin est depuis un an et demi engagé dans une vive tension avec Canberra, M. Zhao a considéré que l'acquisition des sous-marins américains contredisait les engagements de l'Australie en matière de non-prolifération nucléaire.Les Etats-Unis, qui cherchent à renforcer tous azimuts leurs alliances face à la Chine, ont annoncé mercredi avec l'Australie et le Royaume-Uni un vaste partenariat de sécurité dans la...

Sous-marins: le Sénat met en garde contre des “conséquences lourdes”

Paris, 16 sept 2021 (AFP) - La résiliation par l'Australie d'un gigantesque contrat de livraison de sous-marins français est "une décision grave aux conséquences lourdes", a fustigé le Sénat, jeudi, qui s'interroge sur "la nature exacte" de la relation entre Paris et Washington.L'Australie a annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi, rompre ce mirifique contrat de plusieurs dizaines de milliards de dollars au profit d'un partenariat stratégique entre l'Australie, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne."Nous allons devoir nous interroger sur l'attitude récurrente de certains de nos alliés, qui se comportent plus comme des adversaires que comme des concurrents loyaux", a déclaré Christian Cambon, le président de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées du Sénat. Après l'achat par la Suisse d'avions américains F35 ou le retrait américain d'Afghanistan "sans concertation avec les alliés de l'Otan", ce nouvel événement "doit conduire à évaluer la nature exacte de la relation actuelle entre la France et son allié historique", a complété la...

Sous-marins: “coup de poignard” pour le maire de Cherbourg, “déception modérée” de la CGT

Cherbourg, 16 sept 2021 (AFP) - le maire PS de Cherbourg a dénoncé jeudi un "coup de poignard de l'Australie" après la résiliation par Canberra d'un contrat de livraison de sous-marins, tandis que la CGT de Naval Group Cherbourg a fait état d'une "déception modérée"."C'est un coup de poignard de l'Australie qui interroge sur la politique internationale menée par notre pays", a réagi auprès de l'AFP Benoît Arrivé, maire PS de Cherbourg-en-Cotentin (Manche), évoquant une "vraie déception industrielle et humaine", "une vraie claque à la politique étrangère française"."On a la chance d'avoir une vraie embellie pour amortir le choc. J'espère que le plan de charge de Naval Group va permettre d'amortir cette crise", a ajouté l'élu, espérant "minimiser les impacts pour les équipes" du groupe industriel de défense français.Selon le maire, une centaine d'Australiens étaient accueillis et "parfaitement intégrés" à Cherbourg dans le cadre de ce contrat. "Ce sont devenus des amis", a-t-il dit.Pour Vincent Hurel, secrétaire général de la CGT Naval Group à...

Sous-marins: Londres assure ne pas vouloir “contrarier” la France

Londres, 16 sept 2021 (AFP) - Le Royaume-Uni a assuré jeudi ne pas vouloir "contrarier" Paris en scellant avec les Etats-Unis et l'Australie un vaste pacte de sécurité dans la zone indo-pacifique qui a conduit à la rupture d'un contrat de fourniture de sous-marins français à Canberra."Nous ne sommes pas partis à la chasse aux opportunités. Fondamentalement, les Australiens ont pris la décision de vouloir une capacité différente", a déclaré le ministre britannique de la Défense, Ben Wallace, sur la chaîne télévisée Sky News. "Nous n'avons pas l'intention de faire quoi que ce soit qui puisse contrarier les Français", a-t-il poursuivi. "Les Français comptent parmi nos plus proches alliés militaires en Europe, nous sommes des forces assez importantes et comparables et nous faisons des choses ensemble", notamment dans la lutte contre le terrorisme en Afrique de l'Ouest. Le pacte, baptisé "AUKUS" et annoncé mercredi par le président américain Joe Biden, le Premier ministre britannique Boris Johnson et son homologue australien Scott Morrison, prévoit notamment...

Contrat de sous-marins résilié par l’Australie: “déception modérée” de la CGT

Cherbourg, 16 sept 2021 (AFP) - La CGT de Naval Group Cherbourg a fait état jeudi d'une "déception modérée" après la résiliation par l'Australie d'un gigantesque contrat de livraison de sous-marins conventionnels, estimant que "le risque était connu". "C'est une déception modérée parce qu'on avait un enthousiasme modéré lors de la signature du contrat. Le risque était connu", a déclaré à l'AFP Vincent Hurel, secrétaire général de la CGT Naval Group à Cherbourg."On attendait la mise en oeuvre. Tout ne roulait pas parfaitement", a ajouté le syndicaliste, qui s'est dit "déçu mais pas surpris"."L'échec de ce contrat aura des conséquences industrielles très modérées parce qu'il n'était pas assez avancé", a ajouté M. Hurel. "On espère que ce retour d'expérience va faire réfléchir notre direction sur une stratégie sur la vente d'armes."Selon lui, 500 emplois sont actuellement occupés dans des activités liées à ce contrat, ainsi qu'une "grosse centaine d'Australiens".Il a dit souhaiter que Naval Group "se recentre sur ses activités de la marine nationale"...

LA VOIX DES OCÉANS

Partenaire M&O : Gaztransport & Technigaz (GTT)