Piraterie au large du Nigeria: 5 marins indiens enlevés sur un pétrolier libérés (employeur)

“Medallion Marine, exploitant du navire SP Brussels, est heureux d’annoncer que les cinq membres de l’équipage qui avaient été enlevés par des hommes armés au large du delta du Niger en décembre ont été libérés”, affirme un communiqué de l’entreprise.

Medallion Marine, société de transport maritime basée à Bombay en Inde, a ajouté que les otages libérés étaient en bonne santé, mais n’a pas révélé si une rançon avait été payée ni si les forces de sécurité nigérianes avaient joué un rôle dans leur libération.

“Après des examens médicaux, les membres d’équipage ont été rapatriés et ont pu rejoindre leurs familles”, ajoute le communiqué.

A la suite de l’attaque du 17 décembre, un porte-parole de la compagnie avait indiqué à l’AFP que les cinq personnes enlevées étaient toutes de nationalité indienne.

Les enlèvements sont courants dans la région du Delta du Niger, région riche en pétrole, et les otages sont la plupart du temps relâchés contre rançon.

L’amnistie signée en 2009 par le gouvernement pour les militants qui déposeraient les armes avaient réduit ces actes de violences, mais ils reprennent de temps en temps et les compagnies qui sont attaquées ne donnent que rarement de détails sur les négociations entreprises et les demandes de rançons.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE