Près de 3 millions de tonnes de pêches et nectarines européennes en 2015

Les prévisions de récolte au niveau européen sont attendues à 2,97 millions de tonnes contre 2,95 millions en 2014.

Les prévisions 2015 “sont proches des volumes récoltés l’année dernière. Les différences sont principalement liées à l’évolution des surfaces en production, en augmentation en Espagne, stables en Grèce et en baisse en France et en Italie”, selon cette étude dévoilée jeudi lors du MedFel, le salon des fruits et légumes méditerranéens à Perpignan.

Par rapport à la moyenne 2009/2013, on observe toutefois une légère hausse de 5% de la production européenne.

La production de l’Italie, premier producteur européen de pêches et nectarines, s’annonce stable sur un an, à 1,3 millions de tonnes (-11% par rapport à la moyenne 2009/2013).

L’Espagne verra sa production augmenter de 3% en 2015 à 1,13 millions de tonnes, bondissant de 40% par rapport à la moyenne 2009/2013.

La production de la Grèce, attendue en légère hausse de 1% sur un an à 317.000 tonnes, se révèle en hausse de 15% par rapport à la moyenne 2009/2013.

La production française est attendue en recul de 4% à 214.791 tonnes. La chute de la production atteindra même 25% si on la compare à la production moyenne entre 2009 et 2013, selon l’étude.

L’étude prévoit une production de 96.970 tonnes en Languedoc – Roussillon, 41.276 tonnes en Rhône-Alpes, 55.249 en Provence-Alpes-Côte-d’Azur, et 21.296 pour les autres régions productrices de pêches et nectarines.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE