Touax et WH Bidco trouvent un accord pour finaliser une cession

Lors d’une conférence téléphonique, mercredi, Fabrice Walewski, gérant de Touax, a précisé que “les discussions ont repris” après que cette procédure en justice a été rendue publique, et ont pu aboutir au bout de 12 jours.

Touax, loueur de wagons de fret, barges fluviales et conteneurs maritimes, avait signé le 4 août avec WH Bidco, une société du fonds TDR Capital, un contrat de vente des activités modulaires européennes de Touax.

Mais le loueur avait annoncé le 15 novembre avoir entamé une procédure en référé devant le Tribunal de commerce de Paris pour “obtenir l’exécution forcée du contrat de cession”, la finalisation n’ayant “pas eu lieu du fait de l’acquéreur”.

Les deux groupes ont finalement signé, mardi, un avenant au contrat de vente du 4 août 2017.

“Les parties sont parvenues à se mettre mutuellement d’accord sur l’avenant et la valeur d’entreprise de la transaction est de 165 millions d’euros. L’avenant prévoit de manière irrévocable la réalisation définitive de la Transaction le 8 décembre 2017”, détaillent les deux entreprises dans un communiqué de presse.

Elles précisent également que “le différend entre les parties relatif à la transaction a également été réglé”.

Lors de l’annonce de ce projet de cession, en juillet, Touax tablait sur une finalisation “fin septembre ou octobre”.

Fabrice Walewski a également indiqué qu’aucune pénalité due au retard de plus d’un mois de la finalisation n’a été appliquée, et que “l’avenant ne modifie pas le traitement comptable de l’opération pour Touax”, enregistrée au 30 juin 2017.

Le fonds TDR Capital est actionnaire majoritaire du fabricant de constructions modulaires Algeco Scotsman.

jul/ef/mml

TOUAX