Vents: près de 4.800 clients sans électricité en Corse, nouvelle dépression dans le Nord jeudi

Déjà frappée par la tempête Eleanor il y a moins de deux semaines, la Corse a été de nouveau balayée depuis la nuit de mardi à mercredi par des vents extrêmement violents: selon Etienne Kapikian, un ingénieur prévisionniste de Météo-France qui l’a signalé sur Twitter, les rafales de 225 km/h qui ont touché le Cap Corse à 01H00 constituent même un “record absolu”, battant les 216 km/h du 9 décembre 1993.

Mercredi après-midi, le vent a encore soufflé très fort entre 104 et 127 km/h dans les Alpes-Maritimes, entre 103 et 140 km/h dans le Var et entre 104 et 170km/h en Corse notamment dans la région de Porto-Vecchio. “Dans l’ensemble, les vents amorcent une baisse d’intensité”, précise Météo-France dans son bulletin de 16H00.

Ce retour au calme progressif a conduit à la levée de vigilance orange vents violents pour le Var, les Alpes-Maritimes et la Haute-Corse. La Corse-du-Sud est maintenue en vigilance, avec des rafales entre 100 et 120 km/h et 140 km/h dans la région de Bonifacio attendues encore en fin d’après-midi avant de voir “le vent s’atténuer en soirée”, annonce Météo-France.

Mais une nouvelle dépression baptisée David arrive par le nord de la France conduisant l’organisme météorologique à placer le Nord et le Pas-de-Calais en alerte orange vents violents à partir de jeudi matin à 04H00.

Cette météo agitée a fait treize blessés à Ventiseri (est de la Corse). Ces personnes ont été percutées par un container poubelle rempli de verres projeté sur eux par une rafale de vent, selon les pompiers. Cinq d’entre elles ont été transférées vers le centre hospitalier de Bastia, souffrant de douleurs dorsales et traumatismes crâniens. Les huit autres ont été soignées sur place sans nécessiter d’hospitalisation.

Deux départs de feu ont eu lieu mercredi à Sisco, dans le Cap Corse, et à Linguizzetta (est) mais ont été rapidement circonscrits malgré les vents violents, selon les pompiers de Haute-Corse. Deux et trois hectares ont été brûlés.

– Transports perturbés –

Autre conséquence de ce violent coup de vent: 4.785 foyers corses étaient privés d’électricité mercredi à 17H30 –1.181 en Corse du Sud et 3.604 en Haute-Corse, a indiqué EDF Corse.

“Dans la soirée, plus de 90% des 45.000 clients coupés depuis le début de l’épisode auront été réalimentés”, ajoute EDF, précisant prévoir encore 4.000 clients coupés à 22H00.

Dans le Var et les Alpes-Maritimes, 1.600 clients étaient également privés d’électricité en milieu d’après-midi, selon Enedis.

Les établissements scolaires corses ainsi que l’université de Corse sont restés fermés mercredi et les transports scolaires ont été suspendus, ont annoncé les préfectures de Haute-Corse et de Corse du Sud.

Du côté des transports maritimes, la situation au port de Bastia est redevenue normale mais les compagnies Corsica Linea et Corsica Ferries procèdent à des doubles rotations pour certains bateaux afin qu’ils retrouvent leurs horaires normaux, a indiqué la capitainerie.

Pour le transport aérien, tous les vols à destination ou au départ de Figari ont été annulés mercredi, soit une dizaine de vols. Annulation également de tous les vols au départ ou à destination de Bastia mercredi jusqu’à la mi-journée avec une reprise des vols, certains avec retard, à partir de 14H, ont indiqué les aéroports. A l’aéroport d’Ajaccio, trois vols reliant Lyon ou Nice –2 à l’arrivée et 1 au départ- ont été annulés. Le vol Air Corsica reliant Calvi à Marseille mercredi a également été annulé, selon la compagnie.

mc/bbm/sd

EDF – ELECTRICITE DE FRANCE

TWITTER