Vinci Concessions remporte un contrat pour automatiser 29 barrages

Cette décision a été prise par le conseil d’administration des Voies navigables de France (VNF), à l’issue d’une procédure de mise en concurrence, a précisé le ministère dans un communiqué qui ne dévoile aucun montant pour ce contrat.

Les autres membres du partenariat sont la Shema, société à dimension régionale spécialisée dans l’aménagement et le développement économique, et Soc 43, dirigée par Vinci Concessions.

Les 29 barrages automatisés seront mis en service “sensiblement avant 2023”, souligne le communiqué.

Le ministre délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, Frédéric Cuvillier, souligne dans le communiqué que ce projet sera “exemplaire en matière d’insertion dans son environnement, grâce à la construction de nouvelles centrales hydroélectriques sur certains barrages et d’ouvrages de franchissement piscicoles sur toutes les nouvelles installations”.

Le réseau navigable que l’Etat a confié à Voies navigables de France comporte encore 130 barrages manuels.

VINCI

OCÉAN D'HISTOIRES

5 MOIS EN ANTARCTIQUE