marine ocean logo
Découverte

Ad Augusta : reconstruire, par la mer, les soldats blessés


Le Centre maritime de Nantes (CMN) et l'association Ad Augusta ont signé, fin 2012, un partenariat destiné à permettre à des soldats blessés de se reconstruire par la mer à travers l'apprentissage de la navigation à la voile. En acceptant le défi d'embarquer et de former ces personnes fragilisées, le CMN - école de voile affiliée à la Fédération française de voile - devenait ainsi un acteur à part entiere, aux côtés de l'association Ad Augusta, de leur long processus de reconstruction.

Pour l'association Ad Augusta, la mer est un espace ideal pour aider les soldats en souffrances physique et psychologique de retour d'opérations extérieures. Le 10 mai 2013, deux d'entre eux, Jerôme et Anthony, embarquaient avec Michel Pech, président-fondateur de l'association, à bord du voilier Chanceller pour une traversée reparatrice entre Toulon et Brest avec à la clé le franchissement du détroit de Gibraltar et du Golfe de Gascogne.  

Les deux hommes, blessés il y a près de trois ans en Afghanistan et rétablis plus ou moins complètement de leurs blessures physiques, souffraient encore de syndrome post-traumatique aigu. Décidés à rompre avec leur quotidien difficile et à s'ouvrir de nouveaux horizons, ils se sont alors courageusement portés volontaires pour cette expérience de la haute mer entre Méditerranée et Atlantique.

Non sans succès.

A l'issue de quatre semaines de convoyage, Anthony a repris pied dans sa famille fort d'une nouvelle énergie. Quant à Jérôme - qui s'est révélé être un équipier au sens marin prometteur - il devrait prochainement s'engager dans la rénovation d'un voilier de 15 mètres pour le compte de l'association. Pour se perfectionner à la pratique de la voile, il embarquera également mi-novembre 2013 sur Naoned,  le voilier amiral du Centre maritime de Nantes, pour une semaine de navigation hauturiere au large de la Bretagne.

Un succès pour eux mais aussi pour la démarche de l'association Ad Augusta qui agit par devoir de reconnaissance à l'égard de ces hommes et de ces femmes qui, chaque jour, prennent des risques pour la communaute nationale et sont menacés de se retrouver gravement blessés et dans l'incapacité de poursuivre leur metier.

Ad Augusta conduit des actions visant à identifier et à revaloriser leurs potentiels et à les accompagner dans leur réinsertion socio-professionnelle. L'association fonctionne cependant aujourd'hui sur ses fonds propres et a besoin de votre soutien pour poursuivre son action.  

Si vous souhaitez faire un don, vous pouvez adresser un chèque à l'ordre de Ad Augusta : 1, quai Louis Auguste Téphany - 29 570 Camaret sur Mer

Si vous souhaitez proposez votre aide, n'hésitez pas à prendre contact avec Michel Pech :  / 06 66 31 29 56 / 02 98 26 36 72