marine ocean logo

Economie maritime

Dans un communiqué rendu public aujourd'hui, le Cluster Maritime Français "salue la prochaine tenue d'un débat parlementaire sur la politique maritime française dans la soirée du mercredi 14 janvier à l'Assemblée nationale. Après l'adoption du Livre Bleu de décembre 2009, il y a donc plus de cinq ans, la communauté maritime française, par la voix du CMF, demandait au Parlement de se saisir des questions maritimes, et obtenait que le principe en soit décidé au CIMER de Guérande de juin 2011. Grâce à la mobilisation et au travail...

Sous le parrainage du Premier Ministre, Manuel Valls, en visite à Brest jeudi 18 décembre, Akuo Energy, DCNS et Entrepose (VINCI Construction) ont annoncé la signature d'un accord de partenariat pour un projet de centrale d'énergie thermique des mers (ETM) à terre en Martinique, appelé NAUTILUS. Akuo Energy confiera à DCNS et Entrepose la conception et la construction de la centrale.

Les 25 et 26 mars prochains se tiendront, à Nice Acropolis, les 8èmes Rencontres nationales « Activités portuaires et Développement durable ».

Co-organisées par IDEAL Connaissances et Métropole Nice Côte d'Azur, elles réuniront 500 décideurs publics et privés - autorités portuaires et exploitants, professionnels du nautisme et de la plaisance, associations d'usagers, services de l'état - afin de débattre de l'avenir des ports français.

Dans un communiqué offciel publié ce 18 décembre 2014, CMA CGM a tenu à réagir à la décison de la Cour de Cassation de Damas (Syrie) qui a confirmé, le 15 décembre dernier, une décision de la Cour d'Appel (Ndlr : de Damas), condamnant le Président de la Compagnie, Jacques Saadé, à verser à son frère, Johnny Saadé, plus de 500 millions d'euros dans le cadre d'un litige qui les oppose depuis la fusion, en 1996, de la compagnie CMA avec la Compagnie générale maritime (CGM).

Marine & Océans publie, ci-dessous, l'intégralité de ce communiqué pour faire suite à la publication, dans ses colonnes, d'une dépêche AFP sur le sujet. 

"CMA CGM fait savoir que le Tribunal de Beyrouth vient de décider la suspension de l'exécution de l'Arrêt rendu par la Cour d'Appel de Damas dans le litige initié par Monsieur Johnny SAADE et la Société MISTRAL, donnant ainsi raison à MERIT, CMA CGM et ses actionnaires.

Par cette décision, la justice Libanaise a rappelé le nécessaire respect des règles de l'Ordre Public International et a réaffirmé la primauté de la décision de la Cour de Cassation libanaise qui, par une décision du 19 octobre 2011, avait rejeté définitivement toutes les prétentions de Monsieur Johnny SAADE et de la Société MISTRAL.

La justice française avait déjà reconnu la primauté de cette décision.

D'autre part, CMA CGM s'interroge sur la célérité de la procédure menée en cinq jours seulement par la Cour de Cassation syrienne qui vient de confirmer la décision de la Cour d'Appel de Damas".

 

A l'occasion du rendez-vous annuel destiné à découvrir les nouveautés nautiques de la saison à venir, le secrétaire d'État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, Alain Vidalies, a tenu à rappeler la mise en place du nouveau numéro 196 permettant de joindre gratuitement et directement (24H/24 et 7j/7) un centre de sauvetage en mer (CROSS). Le 196 permet au centre de sauvetage ainsi contacté de localiser et d'identifier l'appelant.

Les Centres Régionaux Opérationnels de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) disposent maintenant de ce numéro d'urgence abrégé, le 196, pour toute demande de secours en mer. Les CROSS rejoignent ainsi la liste des centres d'appels d'urgence à l'instar des SAMU et CODIS.

Le 196 ne remplace pas le numéro d'urgence européen 112. Il permet une mise en contact téléphonique la plus rapide possible avec les CROSS, sans retarder l'envoi de moyens adaptés à la situation d'urgence.

Le trafic maritime (1) a connu une croissance sans précédent depuis le début des années 1990. C'est la principale conclusion d'une étude publiée par l'Ifremer dans le journal Geophysical Research Letters (2), reposant sur l'analyse de vingt ans de données satellite. L'océan Indien connaît l'augmentation la plus marquée, avec une hausse du trafic de l'ordre de 300% en 20 ans.

Par Antoine RABAIN & Sidney DELOURME
Directeur et consultant au sein du Pôle Energies & Technologies Vertes d'INDICTA

Antoine Rabain

L'économie maritime mondiale, qui pèse plus de 1'500 G€/an, soit plus de 3% du PIB mondial (source INDICTA 2011), représente un important potentiel de croissance pour l'industrie européenne. Les développements actuels prennent principalement appui sur la valorisation des ressources marines, afin notamment de répondre aux risques d'approvisionnement et au renchérissement des ressources terrestres. La production de pétrole et gaz en mer constitue, de loin, le premier marché industriel maritimisé (>50% de l'économie maritime en valeur), avec une dynamique d'investissements intense (>100G€/an), afin de repousser les limites de profondeur et de distance des champs par rapport à la côte. Les innovations se focalisent sur la robotique sous-marine autonome, l'immersion de systèmes complexes, ou encore les navire-usines de type FPSO et FLNG, qui produisent les hydrocarbures au plus près de la zone d'extraction.

Après le succès des premières éditions consacrée à la piraterie maritime en 2012 et aux Ports en 2013, l'Association des officiers de réserve de la Marine nationale (www.acoram.fr), en partenariat avec le Cluster Maritime Français (www.cluster-maritime.fr), vous convie au troisième séminaire PROTECHMAR d'analyse technico-opérationnelle de solutions innovantes sur le thème du développement et de la protection de la Pêche en France.

Cette rencontre se tiendra le vendredi 10 octobre prochain, de 17h à 20h, sur la péniche du Cercle de la mer, Port de Suffren, à Paris (75007) autour de Frédéric Moncany de Saint-Aignan, Président de la Fédération française des pilotes maritimes appelé à remplacer Francis Vallat à la présidence du Cluster maritime français à compter du 3 décembre prochain ; Jean-Loup Velut, Secrétaire général de la Coopération maritime; Yvon Riva, Président de la société Orthongel et de l'Union des armateurs à la pêche française; Thierry Le Guennec, Directeur général de Trimarine Fishing management et du Capitaine de frégate Philippe Metzger de la Marine nationale. 

Renseignements et inscriptions : Acoram : 01 53 42 80 39 /     /   

 

Dans le cadre de la Sea Tech Week qui se déroulera du 13 au 17 octobre prochain à Brest, deux manifestations, Marine Energy Brest et Channel Mor, vont permettre aux experts scientifiques et industriels de dresser un état des lieux sur la filière EMR.

Organisé par BMO, le colloque Marine Energy Brest se déroulera les 14, 15 et 16 octobre. La première édition qui s'était déroulée en 2012 avait rencontré un vif succès avec près de 200 participants. Au menu de cette année, 7 projets d'EMR seront passés au crible par des experts sous des angles très différents : évaluation de la ressource, développement technologique, fabrication et mise en œuvre, modèle économique, impact environnemental...

Armateurs de France et le Cluster maritime français saluent la désignation de MM. Šefčovič et Vella comme candidats aux postes de commissaires européens en charge des Transports et de l'Espace d'une part, de l'Environnement et des Affaires maritimes d'autre part.

Pour Francis Vallat, Président du Cluster maritime français, et Raymond Vidil, Président d'Armateurs de France, "l'Union européenne a un rôle majeur à jouer dans la défense de la compétitivité de nos entreprises du secteur maritime et dans leur rayonnement. A l'heure où les autoroutes de la mer ferment et où le développement des énergies marines renouvelables marque le pas, il faut redonner du souffle et une ambition à la politique maritime européenne".