mo sphyrna logo

Economie maritime

Sons sous-marins, courants, houle… l’environnement de l’hydrolienne Sabella D10 va être analysé à l’aide d’un système de capteurs mis au point par la société morbihanaise RTsys. Testée pendant un an en 2015-2016, Sabella D10 sera en effet de nouveau immergée au printemps 2017 afin de poursuivre les essais dans le passage du Fromveur, au large des côtes bretonnes. Le système proposé par RTsys permet d’utiliser de manière simple, fiable et à distance un ensemble de capteurs destiné à des mesures telles que la mesure des courants, de la houle, ainsi que de la vidéo sous-marine et des hydrophones. Il a pour objectif de mieux comprendre les paramètres de l’environnement sous-marin pour contribuer à optimiser le fonctionnement de l’hydrolienne en évaluant ses interactions et ses incidences potentielles sur l’environnement. Les capteurs sont implantés sur et autour de l’hydrolienne. Les données sont transmises par câble à une station d’acquisition située sur le continent, permettant un suivi - en temps réel et en continu - de l’environnement de l’hydrolienne et de sa production.

A l'occasion du salon Euromaritime qui s'est tenu à Paris du 31 janvier au 2 février, SBS Interactive, société lorraine spécialisée dans le développement de solutions logicielles innovantes a officialisé son adhésion au Cluster Maritime Français (CMF) qui regroupe, avec ses quelques 403 adhérents, "l'Equipe de France du maritime". Pour le Président du Cluster, Frédéric Moncany de Saint-Aignan, la place maritime française doit être "la plus forte, la plus diversifiée et la plus high-tech possible avec notamment l'intégration du numérique, clé aujourd'hui indispensable au développement de l'industrie navale". Il a salué l'arrivée de SBS-Interactive au sein du Cluster, "une entreprise du numérique, jeune et innovante qui reflète ces trois critères, dans une démarche de transformation des métiers du maritime.»

Le Pôle Mer Bretagne Atlantique a labellisé deux fois plus de projets en 2016 qu'en 2015. Un chiffre qui démontre toute la dynamique engagée autour de la croissance bleue. Pour son directeur, Patrick Poupon : " le Pôle Mer Bretagne Atlantique joue depuis plus de 10 ans un rôle décisif en tant qu’animateur et catalyseur de l’innovation maritime. Depuis sa création en 2005, il a labellisé 273 projets innovants représentant un montant de budget global de près de 831 millions d’euros, dont 46 projets pour la seule année 2016.

La biennale professionnelle Euromaritime-Eurowaterways s’inscrit dans le paysage des salons européens avec un ADN spécifique qui complète l’offre des expositions liées aux secteurs maritime ou fluvial en Europe. Basé sur la transversalité, ce rendez-vous parisien doublement thématique se positionne depuis sa création en 2013 comme l’unique vitrine continentale globale de l’économie européenne du secteur.

Le Comité France Maritime s’est réuni pour la première fois, ce jeudi 19 janvier,  autour du Secrétaire général de la mer et du Président du Cluster Maritime Français (CMF). Il a rassemblé les régions littorales et les représentants des principales filières maritimes parmi lesquelles le transport maritime, la construction navale, les activités portuaires, la pêche, l’aquaculture et les produits de la mer, la recherche, les énergies marines renouvelables, les granulats marins, la plaisance et le secteur de la croisière.

CMA CGM a inauguré, le 11 janvier dernier, un troisième centre opérationnel (Fleet Navigation and Port Operations Center) à Singapour, au siège d’APL, filiale de CMA CGM depuis juin 2015, en présence de Rodolphe Saadé, Vice-Président du Groupe. Cette décision illustre la volonté de CMA CGM de renforcer sa présence à Singapour et de positionner la Ville-Etat comme hub maritime majeur dans la région.

Un projet de Master en biotechnologies bleues, coordonné par l’Université de La Rochelle et porté par un consortium de sept partenaires européens, vient d’être retenu pour être financé dans le cadre de l’appel à projets Carrières Bleues de la Direction Générale des Affaires maritimes et de la Pêche de la Commission européenne. Cet appel à projets visait à soutenir des projets européens permettant le développement des compétences dans le domaine de l’économie bleue.

Après une année 2016 toute en nuances, enregistrant des chiffres record sur la croisière, la réparation navale, le nombre de nuitées plaisance et le trafic passagers transmanche mais plus difficile en matière de pêche et de vrac, Ports Normands Associés (PNA), présidé par Hervé Morin, et ses délégataires abordent 2017 avec la volonté de continuer à affirmer la spécificité de leurs ports : performance, souplesse et professionnalisme. Pour cela, ils affichent un haut niveau d’investissement : 33,6M€, dont 26,7 pour Ports Normands Associés (PNA).

Le 19 janvier prochain, le Comité France Maritime composé des représentants des principales filières maritimes et des régions littorales, se réunira pour la première fois, autour du Secrétaire général de la mer et du Président du Cluster Maritime Français.

Le CEFCM est en évolution continuelle pour satisfaire aux besoins en formation continue maritime et accompagner les mutations du secteur et l'émergence de nouvelles activités. A l'heure de la mise en place de la réforme de la formation professionnelle maritime et des opportunités offertes dans une stratégie de croissance bleue, Gaël Le Meur, présidente du CEFCM et Alain Pomes, directeur du CEFCM ont présenté ce jour un point d'étape à la fin du premier trimestre de l'année de formation et les orientations pour 2017.