marine ocean logo

Environnement

Bataille navale en Antarctique

La Sea Shepherd Conservation Society a repris cet hiver son combat contre les baleiniers japonais en Antarctique. L’association écologiste, présidée par le célèbre Paul Watson, co-fondateur de Greenpeace, lutte depuis plus de trente ans, au sens propre du terme, contre la chasse des bébés phoques et la pêche illégale d’espèces marines protégées comme la baleine ou le requin. Les rapports avec les braconniers sont rudes entre éperonnage et abordage. En décembre dernier, l’Ady Gil, un trimaran ultramoderne de l’association, pouvant aller jusqu’à près de 50 noeuds et destiné à perturber la pêche des baleiniers japonais, a été percuté par l’un d’entre eux (ci-contre). Le 6 février, un second navire de l’association, le Bob Barker était à son tour éperonné. Entretien avec Paul Watson deux mois avant la venue de sa flotte en Méditerranée qu’il entend bien engager contre la pêche illégale du thon rouge.