GTT suit de près l’évolution de la situation en Ukraine et en Russie.

GazTransport et Technigaz (GTT) qui exprime sa solidarité avec les populations victimes du conflit actuel, suit son évolution en coordination étroite avec ses partenaires. Le Groupe prend toutes les mesures nécessaires pour préserver ses salariés et ses parties prenantes, dans le respect des sanctions internationales. Dans ce contexte, la société est exposée à des risques sur la continuation et la bonne exécution de certains contrats.

GTT, expert technologique des systèmes de confinement à membranes dédiés au transport et au stockage des gaz liquéfiés, est en charge de la conception des cuves de méthaniers et de GBS (Gravity Based Structure) destinés à des projets arctiques de liquéfaction de gaz, situés au nord de la Russie. Au 31 décembre 2021, environ 100 millions d’euros (dont environ 30 millions d’euros en 2022), représentant 12 % du carnet de commandes, sont liés à des unités en cours de construction en Russie. La réalisation de ce carnet de commandes est prévue sur une période de 5 ans entre 2022 et 2026.

D’autres commandes en cours dans des chantiers navals asiatiques concernent également des méthaniers et FSU (Floating Storage Unit) destinés spécifiquement aux projets arctiques. Celles-ci représentent pour GTT un total de 57 millions d’euros supplémentaires, répartis sur la période 2022-2024. Enfin d’autres commandes concernent des méthaniers destinés aux projets arctiques mais pouvant opérer dans tout type de conditions.

Par-delà ces événements, cette crise met en évidence l’importance des besoins en gaz au niveau mondial et plus spécifiquement l’importance stratégique du transport maritime du GNL (Gaz Naturel Liquéfié), qui constitue le cœur de l’activité du Groupe.

Le Groupe évalue en permanence les conséquences de cette situation sur ses équipes et ses activités, afin de prendre les mesures appropriées.