Mercator Ocean International change de braquet

Le président Emmanuel Macron et la ministre française de la Mer Annick Girardin ont choisi le “Sommet pour un Ocean” (One Ocean Summit), organisé du 9 au 11 février à Brest dans le cadre de la présidence française de l’Union européenne, pour signer la “Déclaration de Brest” aux côtés de cinq autres États européens. 
 
Dans cette déclaration, l’Espagne, l’Italie, la Norvège, le Portugal, le Royaume-Uni et la France s’engagent à transformer Mercator Ocean International en une “institution internationale qui construira le premier océan numérique du monde”.
 
Le directeur général de Mercator Ocean International (MOi), Pierre Bahurel, explique ici l’importance stratégique de l’océanographie opérationnelle à l’ère du numérique pour l’Europe et pour la communauté internationale.