Mission ANTARES : déploiement du groupe aéronaval, autour du porte-avions Charles de Gaulle

Crédit : Marine nationale.

Le 15 novembre 2022, le Groupe aéronaval (GAN) constitué autour du porte-avions Charles De Gaulle débute la mission Antares. Les 3 000 militaires français et étrangers de cette force aéromaritime internationale sont engagés dans les zones d’importance stratégique pour les intérêts français et européens, en Méditerranée et jusqu’en océan Indien en fonction de la situation internationale. Le groupe aéronaval intègre déjà des bâtiments de combat grecs, italiens et américains.

La mission Antares prépare également les armées à l’engagement de haute intensité avec nos alliés, dans tous les milieux et champs.

La guerre entre la Russie et l’Ukraine représente une menace majeure pour la stabilité et la sécurité de l’Europe. La France, puissance d’équilibre et acteur militaire de premier plan, déploie le groupe aéronaval dans le cadre de la mission Antares.

Aux côtés de ses alliés et partenaires stratégiques, le groupe aéronaval contribue directement au renforcement de la posture défensive et dissuasive de l’OTAN sur le flanc est de l’Europe, ainsi qu’à l’opération Inherent Resolve au Levant. Le groupe aéronaval demeure en mesure de se déployer en mer Rouge et en océan Indien. Ce déploiement participe à la capacité d’appréciation autonome de situation, indispensable à la France pour prévenir les crises.

Face aux démonstrations de puissance des principaux compétiteurs de la France et de l’Europe, le GAN démontre les capacités de la France à intervenir en maîtrisant toute escalade. Les opérations maritimes et aériennes du groupe aéronaval sont coordonnées avec les alliés.

Lors de la mission Antares, les marins du GAN se préparent en coalition aux possibles engagements futurs, qu’ils soient hybrides ou majeurs, dans le haut du spectre de la conflictualité. Le choix de l’étoile Antarès pour nommer ce déploiement souligne la prise en compte de la ruse guerrière et de l’ensemble des milieux et champs de la conflictualité, tant face aux contestations actuelles que dans la préparation des guerres de demain.

OCÉAN D'HISTOIRES

5 MOIS EN ANTARCTIQUE