« MISSION POLAIRE » : la nouvelle exposition du Musée océanographique de Monaco

« MISSION POLAIRE » - Musée océanographique de Monaco

La nouvelle exposition du Musée océanographique de Monaco « Mission Polaire », débutera à partir du 4 juin 2022. Elle offre une immersion au cœur de l’Arctique et de l’Antarctique. Une exposition unique d’une durée de deux ans, marrainée par Mélanie Laurent, actrice engagée pour la cause écologique.

Les territoires de l’extrême sont inscrits depuis plus d’un siècle dans l’ADN de Monaco. Cet intérêt a débuté à la fin du XIXe siècle, avec le Prince Albert Ier, explorateur visionnaire et fondateur du Musée océanographique, puis aujourd’hui avec S.A.S. le Prince Albert II, seul chef d’Etat à avoir rejoint les deux pôles.

De la bonne santé de ces extrêmes dépend l’équilibre de la planète Terre. Une cause qui n’échappe pas à l’actrice Mélanie Laurent, fervente protectrice de l’environnement et marraine de l’exposition : “à travers cette exposition, chacun d’entre nous est invité à devenir l’observateur privilégié de l’incroyable beauté des mondes polaires, mais aussi un témoin averti de leur grande fragilité. Car l’avenir des pôles est aussi le nôtre et celui des générations futures » souligne-t-elle.

L’exposition « Mission Polaire » propose une immersion au cœur de l’Arctique et de l’Antarctique où sont décryptés les grands enjeux de ces terres de l’extrême, lointaines et pourtant essentielles pour le climat mondial. Objets et documents, contenus numériques et dispositifs immersifs se côtoient et se complètent pour une expérience à 360°. Le grand voyage peut commencer !

CONNAITRE ET AIMER LES OCEANS POUR MIEUX LES PROTEGER

Espace n°1 – Rencontrer les explorateurs des pôles d’hier à aujourd’hui

Jean Malaurie, Jean-Louis Étienne ou Frederik Paulsen en passant par des pionniers tels que Jean- Baptiste Charcot ou encore Matthew Henson, cet espace propose un face-à-face avec les grands noms de l’exploration polaire. On y découvre leurs découvertes et leurs travaux ayant contribué à une meilleure connaissance des pôles.

Espace n°2 – Pénétrer dans le monde des Inuits

Dans une scénographie reproduisant un environnement de glace et son traditionnel igloo, le visiteur se familiarise avec le mode de vie et les traditions Inuits. Une immersion vue à travers le regard de Jean Malaurie, qui a consacré sa vie aux peuples de l’Arctique. Cet espace témoigne également des menaces que subissent ces populations face aux changements climatiques et qui sont sans cesse bousculées par la modernité.

Espace n°3 – Percer les secrets du pôle Nord et du pôle Sud

Percer les secrets du Pôle Nord et du Pôle Sud, comprendre leur fonctionnement, mais aussi prendre conscience des immenses bouleversements qui s’y opèrent en raison du changement climatique, tel est l’enjeu de ce troisième espace situé dans le salon Oceanomania. Une occasion pour les visiteurs de prendre pleinement conscience des différences entre ces deux extrêmes et de leur rôle capital pour l’équilibre climatique de la planète.

Espace n°4 – Voyager en immersion du pôle Nord au pôle Sud

Les visiteurs se retrouvent du Pôle Nord au Pôle Sud comme s’ils y étaient ! La beauté sauvage et grandiose de ces contrées glacées prend vie dans un dispositif immersif et interactif inédit* en compagnie d’ours, phoques, belugas, baleines, éléphants de mer, orques, manchots. Une féérie qui s’achève dans le rêve des aurores boréales. Au-delà de l’émerveillement, cette projection rappelle, à l’aide d’une voie-off, la fragilité de cet écosystème et les menaces qui pèsent sur ces espèces.

*650 m2 de projection ◉ 12 espèces à découvrir ◉ décors différents ◉ 40 vidéoprojecteurs ◉ des murs de projection de plus de 9 m de hauteur ◉ 250 m2 d’interactivité grâce à simulateur du vivant conçu autour d’un mélange de matte painting, d’images de synthèse et d’animations 3D temps réel.

Espace n°5 – Comprendre les défis de la recherche scientifique polaire

Que serait la connaissance sur les pôles si la science n’y était pas partie prenante depuis de nombreuses années ? Trois modules permettent tour à tour de faire l’état des lieux des connaissances actuelles sur le climat et les conséquences de son réchauffement, les impacts du réchauffement climatique sur la biodiversité et, enfin, les conséquences sur l’Homme.

LES VISITEURS ACTEURS DE LEUR VISITE

À travers cette nouvelle exposition, chaque visiteur, petit ou grand, devient le témoin des mécanismes et des phénomènes qui se produisent aux extrémités de la Terre. Tout au long du parcours, à l’aide de son billet d’entrée qui se matérialise sous la forme d’une carte de presse, le visiteur-reporter active des contenus supplémentaires. Au terme de sa visite, il livre son reportage à l’aide d’une borne interactive ! Il est également invité, s’il le souhaite, à s’engager au côté de l’Institut océanographique et de la Fondation Prince Albert II de Monaco, en soutenant activement les actions menées pour la protection des pôles, et tout particulièrement la création de nouvelles Aires Marines Protégées dans les océans polaires.

 « J’espère que l’émotion suscitée par la beauté des régions polaires, alliée à la connaissance de leur rôle essentiel à l’échelle du globe conduiront l’Humanité à les considérer avec respect et précaution », explique S.A.S. le Prince Albert II, “car ce que nous savons désormais de façon certaine c’est que l’avenir des pôles préfigure le nôtre”.

Retrouvez l’exposition du Musée océanographique de Monaco « Mission Polaire » à partir du 4 juin 2022.

Source : OCEANO MONACO

Lire d’autres articles sur l’Environnement.