Nauta Design dévoile le nouveau R/P-Nauta 151′

Vitesse, sécurité, force et silence : ces quatre éléments sont au cœur du R/P-Nauta 151′, un sloop signé Nauta Design, en construction au chantier naval Royal Huisman. 

“Combiner le confort et la sécurité pour explorer le monde avec un yacht extrêmement léger et compétitif dans les régates de superyachts n’était pas une tâche facile”, explique Mario Pedol, cofondateur de Nauta Design à Milan. “Le propriétaire voulait un yacht solide, autonome et sûr, qui soit également efficace et moderne avec un plan de voilure puissant.”  

La demande émanait d’un client récurrent pour lequel Nauta avait déjà conçu un voilier de 34 mètres sur la base d’un cahier des charges largement similaire. Le propriétaire, assisté comme la fois précédente par le très expérimenté Nigel Ingram de MCM,  était cette fois prêt à passer à la taille supérieure, à savoir 46 mètres, mais il souhaitait conserver l’esprit de son ancien yacht, notamment la conception du rouf. “Le rouf est essentiel car il permet de regarder à l’extérieur et de voir la mer tout en étant assis dans le salon principal”, explique Massimo Gino, cofondateur et associé de Nauta Design. 

Bien que la construction en fibre de carbone ait été envisagée dès le début du projet, l’équipe de conception a finalement opté pour un projet en aluminium offrant toujours des performances élevées, combinées à la robustesse et au confort acoustique pour une navigation en haute mer prolongée. 

Pour garantir des performances optimales, le client a choisi Reichel/Pugh, partenaire de longue date de Nauta, pour l’architecture navale. Reichel/Pugh a testé 12 modèles avant de développer la forme finale de la coque.  Les résultats du programme de prédiction de vitesse (VPP) indiquent que par 10 nœuds de brise, le R/P-Nauta 151’ naviguera au vent sous grand-voile et foc à une vitesse de près de 13 nœuds, et de près de 18 nœuds au reaching avec un angle de vent de 90° dans une brise de 15 nœuds.  

Le profil extérieur est défini par la discrétion du rouf qui se fond gracieusement dans l’austérité de la ligne de flottaison. Royal Huisman a tenu compte de la volonté de Nauta de rendre le yacht aussi léger que possible en associant l’aluminium à une construction en carbone composite. Le rouf, le cockpit des invités et le toit rigide sont tous en fibre de carbone, fabriqués par Rondal, la société sœur de Royal Huisman, qui construit également le mât en carbone du Panamax, la bôme et le système intégré de gestion des voiles du yacht.  

En savoir + : www.nautadesign.com 

LE FIL INFO DE M&O