Naval Group renforce son dispositif de recherche et de développement d’essaims de drones avec Icarus Swarms

Essaim de drone. Crédit : Naval Group.

Naval Group et la start-up Icarus Swarms, entité de Dronisos s’allient pour développer des solutions d’essaims de drones, au profit des marines

Une technologie prometteuse

La lutte contre les menaces asymétriques est une des préoccupations majeures des marines du XXIème siècle.

Les essaims de drones ou robots en essaims représentent à la fois une menace et des opportunités pour des flottes existantes. Les essaims, aériens, de surface ou sous-marins, sont résilients, saturants et insaisissables. Ils permettent ainsi d’assurer de nouvelles formes de missions complémentaires des vecteurs classiques. Les missions des marines peuvent donc être impactées par ces nouvelles technologies.

Dronisos, start-up française, fait partie des quelques entreprises dans le monde à pouvoir déployer simultanément de cinq cent à mille drones aériens qui agissent de concert grâce à l’intelligence artificielle. La start-up déploie son savoir-faire depuis cinq ans notamment pour de grands événements et pour des parcs d’attraction dans le monde entier. Dronisos propose maintenant les kits Icarus Swarms, mini essaims de drones dédiés à des missions de sécurité précises : éclairage, brouillage radio, tests de systèmes de lutte anti-drones, cartographie radiologique ou recherche de personnes ou matériel.

Naval Group, leader européen du Naval de défense, renforce ainsi son dispositif de recherche et de développement en matière de dronisation. La signature de ce partenariat entre dans la démarche d’innovation de l’entreprise qui fédère déjà des laboratoires, des startups, des industriels et les marines autour de la thématique des essaims de drones.

Co-construire le futur des essaims de drones

Pour renforcer leur collaboration, Naval Group et Icarus Swarms ont formalisé leur partenariat dans une lettre d’intention signée le 1er février 2022.

La complémentarité des expertises de Naval Group et d’Icarus Swarms doit faire émerger les usages de demain en matière d’essaims de drones.

Ce partenariat donne lieu à des expérimentations régulières dont certaines en collaboration avec la Marine nationale. Naval group et Icarus Swarms ont ainsi déjà procédé à des simulations d’attaque de dix à cent drones pour tester des systèmes de détection des menaces asymétriques
grâce au produit Certifence de Dronisos.

Dans une démarche prospective similaire à celle de la Red Team1, Naval Group imagine les cas d’usage et les nouvelles menaces de demain. Ces essaims de drones intelligents pourraient par exemple être déployés sous l’eau et dans les airs, pour protéger de toute détection la plongée et
la remontée d’un sous-marin.

Une dimension régionale

Ces nouveaux usages seront mis au point et testés notamment en Nouvelle Aquitaine sur le site Naval Group de Angoulême-Ruelle ainsi que dans les bureaux de Dronisos à Bordeaux. Le site d’Angoulême-Ruelle est spécialisé dans la conception, la fabrication, les essais et l’entretien de nombreux équipements à destination des bâtiments de surface et sous-marins des marines clientes.

L’Innov’Factory, bâtiment Naval Group de 4 700m2 basé à Ruelle sur Touvre, dédié à l’innovation et au développement, accueillera l’équipe projet dans les prochains mois pour poursuivre les échanges et envisager les futurs développements communs.

Crédit : Naval Group.

Source : Naval Group

Lire d’autres articles sur la Géopolitique & Défense.

OCÉAN D'HISTOIRES

5 MOIS EN ANTARCTIQUE