marine ocean logo

Marines du Monde

Dans le cadre du plan d'Etat 2011-2020 pour la défense, la Russie prévoit de consacrer près de 500 milliards d'euros pour la modernisation de ses forces armées, dont environ 120 milliards pour ses forces navales. Sur cette somme, 56 milliards doivent servir à financer la construction de nouvelles unités, le reste étant destiné à la modernisation de la flotte en service ou en réserve.

L'Arche de la paix a levé l'ancre le 10 juin 2013 pour effectuer une mission harmonieuse dans huit pays d'Asie et dans le golfe d'Aden. Le navire-hopital de la marine chinoise embarque 103 médecins et infirmières capables de réaliser "plus de 30 sortes d'opérations chirurgicales et de traiter 130 maladies courantes".

Le Musée national de la Marine a lancé hier, lundi 27 mai, son nouveau site internet, une interface simple et astucieuse destinée à répondre mieux et plus rapidement aux attentes des amoureux de la mer, des marines et de leur histoire.  

Rendez-vous sur www.musee-marine.fr

 

La base aéronavale de Landivisiau, qui met notamment en œuvre les avions de chasse embarquée de la Marine nationale, accueillera, du 21 au 31 mai 2013, les participants suisses, britanniques et français à l'édition 2013 de l'exercice interalliés et interarmées Air defense week dont l'objectif est d'améliorer leurs capacités à opérer conjointement dans le domaine de la défense aérienne.

La France conduit, jusqu'au 23 mai 2013, sur la façade atlantique, un entraînement tactique multinational de lutte anti-sous-marine baptisé Spontex. L'édition 2013 de cet exercice bisannuel est particulièrement consacrée à la lutte anti-sous-marine en zone littorale et en eaux peu profondes.

Le patrouilleur Haixun 01, amarré dans un port de Shanghai le 15 avril 2013.

Le Haixun 01, qui sera bientôt mis en service et géré par le Bureau maritime de Shanghai, sera le navire de patrouille le plus grand et le plus moderne de la marine chinoise.

Selon l'ambassadeur de la République populaire de Chine en Algérie, Liu Yuhe, s'exprimant le 2 avril dernier à l'occasion de la visite à Alger de la 13e flottille d'escorte de la marine chinoise, "la coopération sino-algérienne dans le domaine maritime est appelée à se développer dans les mois à venir et ce, à la demande des deux parties".

A l'heure où la marine nationale française s'interroge sur son avenir et sur la manière dont elle va pouvoir préserver sa cohérence au regard des menaces qui planent sur le buget de la défense, la marine russe se plait à présenter un futur plus encourageant. Commentant le projet de création d'une escadre russe pour la Méditerranée, son patron, l'amiral Tchirkov, a précisé qu'elle pourrait proposer au pouvoir politique de faire renaître, si le besoin s'en faisait sentir, les escadres de l'océan Indien et du Pacifique qui existaient sous l'ére soviétique. Le 10 janvier 2013, à l'occasion de l'entrée en service du sous-marin Iouri Dolgorouki, premier des huit nouveaux SNLE de la classe Boreï appelés à reconstituer l'ossature de la force maritime stratégique russe, le président Vladimir Poutine avait annoncé que la Russie investirait, d'ici 2020, plus de 100 milliards d'euros dans le renouvellement de sa marine. Source Marine & Océans / Ria Novosti

 

 

La présence permanente de la Marine russe en Méditerranée sera assurée par cinq ou six navires, a annoncé dimanche le commandant en chef de la Marine russe, l'amiral Viktor Tchirkov dans une interview accordée à la chaîne télévisée Zvezda. "Jusqu'à cinq ou six navires doivent se trouver en permanence en Méditerranée, le groupe étant commandé par la Flotte russe de la mer Noire", a indiqué l'amiral pour qui le groupe se composera de frégates et de croiseurs, ainsi que de navires auxiliaires. Source Ria Novosti / www.fr.rian.ru 

Le porte-avions USS Dwight D. Eisenhower en escale à  Marseille entre le 7 et le 10 mars 2013

Photos Sandrine de LESQUEN

Le USS Dwight D. Eisenhower (CVN 69), qui était en escale entre le 7 et le 10 mars dernier à Marseille (voir photos), a entamé une mission de quatre mois dans la région du Golfe persique et de la mer d’Oman, en remplacement du USS John Stennis déployé jusque-là dans la zone avec un croiseur et plusieurs destroyers. Le USS Eisenhower, long de 333 mètres pour 86 000 tonnes ( 261 mètres et 42 000 tonnes pour le porte-avions français Charles de Gaulle), est l’un des dix porte-avions actuellement en activité dans la marine américaine (un onzième, le CV-67 John F.Kennedy, retiré du service actif en 2007, est en réserve à Philadelphie).