marine ocean logo

Technologie

La seconde édition du challenge étudiant international sur l'innovation, au service de l'efficience énergétique nautique et maritime, s'est achevée ce 18 juillet, à Lausanne, en Suisse. Des conditions météorologiques à la fois optimales et extrêmes ont accompagné l'événement toute la semaine, entre clémence du ciel bleu pour passer une semaine sur les bords du Léman, et chaleur caniculaire mettant parfois à mal le matériel et les équipes. 

La finale « Transport de Masse » qui a opposé, dans la matinée du 18 juillet, les Polytechniciens suisses (EPFL) et français a été remportée par l'EPFL et son navire semi-submersible. Durant la course, leur bateau lesté de 200kg a bouclé un tour du parcours en un temps record, et sa grande vitesse constante l'a rapidement imposé comme vainqueur malgré des trajectoires mieux tenues par le bateau français. Habituée des finales, l'École Polytechnique (Université Paris-Saclay) s'est imposée quelques heures plus tard dans la catégorie du « Transport Léger »...

 

One year after an MOB in the middle of the Pacific Ocean, during the Clipper 2013-14 Round the World Yacht Race, in which a crew member was successfully rescued after 100 minutes in the water, organisers have revealed the development of a new automatically activated AIS beacon. "It was a result of the crew member's experience, the fact that he could have been knocked unconscious when he hit the rudder, the fact that his lifejacket did not automatically inflate (we found the reason for this later) and that his beacon was initially switched onto test instead of activate, causing a life threatening delay, we decided to try to create an automatically activated beacon," explained Clipper Race founder and chairman Sir Robin Knox-Johnston.

Lors du Seatrade de Miami, le rendez-vous international du secteur de la croisière, les chantiers STX France ont présenté leur dernier concept Ulysseas. Un navire nouvelle génération, écologique et sûr qui permettrait de naviguer dans les mers souvent inaccessibles comme celles de l'Antarctique ou des tropiques.

Voir article et vidéo surhttp://www.ouest-france.fr/chantiers-stx-prets-pour-une-croisiere-polaire-en-antarctique-3260217

Source : www.ouest-france.fr

 

 

Une éolienne tourne depuis sept mois aux portes du cercle polaire. Cette structure géante parvient non seulement à affronter le climat extrême du Nunavik, mais elle permet aussi à la mine Raglan de réduire d'un million de litres sa consommation de diesel.

Le 4 août se terminait la construction de la plus grande éolienne du Grand Nord québécois. Cet aérogénérateur de trois mégawatts de la société allemande Enercon est spécialement adapté pour affronter les froids extrêmes. Ce projet pilote suscite beaucoup d'intérêt puisque plusieurs spécialistes pensaient qu'une éolienne dans un climat aussi froid que celui du Nunavik était complètement irréaliste.

Le submersible habité chinois Jiaolong a réalisé, le vendredi 2 janvier dernier, la première plongée d'une mission globale ayant pour ambition d'étudier l'activité hydrothermale sous-marine dans le sud-ouest de l'océan Indien. Un contingent de jeunes pilotes a participé à cette première plongée afin de leur permettre d'acquérir des compétences en matière d'opération sous-marine dans des sites hydrothermaux. Selon Yu Hongjun, responsable de la mission, celle-ci a pour principal objectif de prélever des échantillons de fluides, de sulfure, de rochers, d'eau et de sédiments hyperthermaux.

Un jury d'experts s'est réuni pour départager les 24 finalistes porteurs de projets d'innovation de rupture environnementale. Suite aux délibérations, huit d'entre eux remportent un accompagnement « Business Accelerator », dont le vainqueur qui représentera la France devant 30 pays, à la finale internationale du Cleantech Open dans la Silicon Valley en novembre prochain.

Organisé depuis 2010, ce concours sélectionne l'élite entrepreneuriale française parmi plus de 700 startups présélectionnées, chaque année, par les partenaires du programme : plus de 50 concours et prix, incubateurs et pôles de compétitivité régionaux et nationaux.

Les requins, nouvel ennemi de Google. Le géant de l'Internet a décidé de renforcer ses câbles sous-marins transpacifiques en les enrobant dans du Kevlar, comme le révèle le site internet Slate.fr. La raison : les squales auraient un appétit bien particulier pour les câbles en fibre optique. Ces derniers présenteraient en effet de nombreuses traces de morsures de requins, mettant en péril la circulation à grande vitesse des données au fond des mers.

Samedi 31 Mai, à 10h49, Pierre-Yves Lautrou et Thomas Ruyant ont franchi la ligne d'arrivée de la 4e édition de la Normandy Channel Race en troisième position, au large de Ouistreham. Une très belle performance pour le tandem de L'Express - Trepia qui a joué aux avant-postes tout au long des 940 milles du parcours en Manche, en Mer Celtique et en Mer d'Irlande, et qui a parfaitement joué, hier soir, dans les courants du raz Blanchard, réussissant ainsi à accrocher le podium.

La technopole Anticipa et l'IUT Lannion, en partenariat avec le GEP – AFTP, le CAP Trébeurden, le Pôle Mer Bretagne Atlantique et Photonics Bretagne, organisent, le jeudi 19 juin, à l'IUT Lannion, un grand colloque, ouvert à tous, sur les Grands fonds marins.

Ce colloque Grands fonds marins permettra de faire le point sur les enjeux technologiques et les perspectives du marché : ingiénérie, exploration, exploitation, maintenance et réparation des équipements, sécurité...

La facture des opérations de recherche du Boeing 777 de Malaysia Airlines, disparu mystérieusement le 8 mars 2014, devrait être la plus chère de l'histoire de l'aviation, estiment les experts. L'avion s'est vraisemblablement abîmé dans le sud de l'océan Indien, à 2.000 km au large de la côte ouest australienne. L'Australie, qui coordonne les recherches dans cette zone isolée et peu fréquentée des bateaux, n'a pas évoqué, publiquement du moins, le coût des opérations, mais la Malaisie estime qu'il est "énorme".

Lire la suite sur :http://www.rtl.fr/actualites/info/international/article/avion-de-malaysia-airlines-la-facture-sera-tres-elevee-7771290147

Source : www.rtl.fr