marine ocean logo

Technologie

Depuis le 22 juillet et jusqu'au 27 juillet, 32 chercheurs de cinq pays (Portugal, Allemagne, Espagne, Italie, France) testent ensemble, pour la première fois et en pleine mer, dix robots sous-marins au Centre européen de technologies sous-marines (CESM) de l'Ifremer de la Seyne-sur-Mer. Cette opération s'inscrit dans le cadre du projet européen MORPH.

La première campagne I2C, système d'information innovant permettant de détecter et d'identifier en temps réel les activités illégales et criminelles en mer, se déroule depuis près d'une semaine en rade de Toulon.

Le 16 juillet 2013, Jean-Yves Perrot, Président-directeur général de l'Ifremer (Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer) et Yves-Louis Darricarrère, directeur général Upstream de Total, ont signé un accord-cadre pour de nouvelles études géologiques sous-marines.

Le module d'observation Tempo-Mini a été redéployé avec succès à plus de 2000 m de fond et à 400 km des côtes canadiennes sur l'observatoire Neptune-Canada. L'opération était pilotée à distance depuis le Centre Ifremer Bretagne à Plouzané, et effectuée à bord du navire américain Thomas G. Thompson, sur lequel était embarquée Daphné Cuvelier, post-doctorante au Laboratoire Environnement Profond.

Après Miami et New York, le MS Tûranor PlanetSolar a rejoint Boston le 22 juin dernier, avec à son bord des scientifiques de l'Université de Genève (UNIGE). Les chercheurs naviguent sur le plus grand bateau solaire jamais construit pour mener à bien l'expédition « PlanetSolar DeepWater » qui vise à analyser le Gulf Stream, l'un des plus importants régulateurs du climat européen et nord-américain.

Après avoir quitté Las Palmas, en Espagne, à 23h00 heure locale, le 25 avril dernier, PlanetSolar,  le plus grand bateau solaire du monde, a rejoint Marigot, à Saint-Martin, aux Antilles, 22 jours plus tard, le 18 mai, à 06h32 heure locale.

Système d'autodéfense aérienne pour sous-marin mis en oeuvre par DCNS en coopération avec MBDA. Illustration DCNS

Les sous-marins n'avaient jusqu'à aujourd'hui d'autre alternative que la fuite pour se défendre contre les torpilles larguées par les hélicoptères et les avions de patrouille maritime. Ils vont désormais obliger les aéronefs à remettre en cause leur mode d'action et à se tenir à distance grâce aux systèmes de défense anti-aérienne développés par DCNS en coopération avec MBDA.

Le SMX 26, nouveau concept-ship sous-marin de DCNS

DCNS a dévoilé à l'occasion du dernier salon Euronaval son nouveau concept-ship, le SMX 26, un petit sous-marin conçu pour opérer en eaux très peu profondes et dans des zones côtières où aucun sous-marin n'évolue habituellement.

L’espace et les océans

Les satellites sont utilisés quotidiennement par les acteurs du monde maritime, de la navigation en mer à l'exploitation des ressources marines en passant par la protection du milieu. Et ce n'est qu'un début. Explications.

Le Gouvernement a annoncé le 20 mars 2012 le lancement du 14ème appel à projets du Fonds Unique Interministériel pour de nouveaux projets de recherche et développement (R&D) collaboratifs soutenus par les pôles de compétitivité.

Les dossiers sont à déposer en ligne, fin avril 2012 sur l'extranet dédié et sécurisé : https://extranet.oseo.fr/fui_web.

Les projets seront sélectionnés dans le courant de l'été 2012.

Plus d'informations sur : competitivite.gouv.fr