L’Otan va s’entraîner en Norvège à la lutte anti-sous-marine

Une grosse dizaine de bateaux et de sous-marins ainsi que des avions et des hélicoptères vont participer à l’exercice de lutte anti-sous-marine du 4 au 13 mai en mer du Nord et dans le Skagerrak, détroit qui sépare la Norvège et le Danemark.

Ces manoeuvres surviennent sur fond d’activités militaires russes croissantes dans le Grand Nord, alors même que Moscou et l’Otan traversent leur crise la plus grave depuis la fin de la Guerre froide à cause du conflit en Ukraine.

La Finlande, qui n’est pas membre de l’Otan, a annoncé mardi avoir tiré un coup de semonce en mer Baltique afin de chasser un éventuel sous-marin qui se serait trouvé dans ses eaux territoriales au large d’Helsinki.

En octobre, la Suède, qui n’est pas non plus membre de l’Alliance atlantique, avait recherché en vain pendant une semaine un sous-marin “étranger” près de Stockholm.

“Il n’y a pas de lien entre l’exercice, planifié de longue date, et ce qui s’est passé en Suède et en Finlande”, a déclaré à l’AFP le capitaine Brynjar Stordal, porte-parole de l’armée norvégienne. “Mais ce qui s’est produit dans ces pays démontre encore plus la pertinence d’un tel exercice”.

Aux avant-postes de l’Otan dans l’Arctique, la Norvège a noté l’an dernier un regain d’activités militaires russes dans le Grand Nord.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE