Asie-Pacifique: l’Australie appelle à un accord rapide avec la Papouasie pour barrer la Chine

Port Moresby, 12 jan 2023 (AFP) – Le Premier ministre australien Anthony Albanese a appelé jeudi la Papouasie-Nouvelle-Guinée à “vite conclure” un nouvel accord de sécurité, afin de contrôler l’expansion chinoise dans l’océan Pacifique.

“La famille d’abord”, a plaidé M. Albanese lors de la première allocution d’un chef de gouvernement étranger au Parlement de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, exhortant la petite nation, riche en ressources, à “vite conclure” un traité.

Depuis son élection en mai, le gouvernement australien de centre gauche s’emploie à se rapprocher rapidement de ses voisins du Pacifique afin de barrer la route à la Chine, qui étend son influence dans l’océan.

Les îles Salomon ont signé en 2022 un pacte de sécurité avec Pékin, suscitant l’inquiétude des Occidentaux qui redoutent que cela ouvre la voie à une présence militaire dans la région.

L’Australie entretient des relations de longue date, notamment en matière de défense, avec la Papouasie-Nouvelle-Guinée, ancien territoire australien devenu indépendant en 1975.

OCÉAN D'HISTOIRES

« Océan d’histoires », la nouvelle web série coanimée avec Bertrand de Lesquen, directeur du magazine Marine & Océans, à voir sur parismatch.com et sur le site de Marine & Océans en partenariat avec GTT, donne la parole à des témoins, experts ou personnalités qui confient leurs regards, leurs observations, leurs anecdotes sur ce « monde du silence » qui n’en est pas un.

5 MOIS EN ANTARCTIQUE