Brittany ferries relance ses laisons entre la Bretagne et l’Irlande

“J’ai décidé ce soir de relancer, avec deux mois d’avance, notre liaison #Roscoff/#SaintMalo-#Irlande”, a annoncé lundi sur Twitter Jean-Marc Roué, président du conseil de surveillance de Brittany Ferries.

“Parce que la filière de la pêche a besoin de nous, parce que nos amis industriels et agriculteurs nous attendent pour leurs exportations, parce que la Région Bretagne souhaite cette ligne l’#Armorique démarrera ces liaisons début février”, a justifié Jean-Marc Roué.

La région Bretagne avait indiqué un peu plus tôt dans un communiqué avoir sollicité la compagnie maritime afin qu’elle reprenne “dés le début février le fret transmanche au départ de Roscoff et de Saint-Malo”.

“Je ne veux pas que nous subissions le Brexit”, déclarait Loïg Chesnais-Girard dans le communiqué. “Il est indispensable de voir les flux reprendre pour notre économie et nos emplois dans les ports, dans la filière pêche et halieutique ainsi que dans les entreprises de Bretagne”, ajoutait-il.

“Il y a de vrais besoins pour nos entreprises et nous ne pouvons pas laisser indéfiniment nos ports sans activité en voyant les flux logistiques filer en poids lourds vers le nord”, a-t-il souligné mardi auprès de l’AFP.

Vendredi, la direction du port de Cherbourg avait indiqué que le trafic de camions entre Cherbourg et l’Irlande avait triplé en raison du Brexit.

La région a en outre fait savoir qu’en lien avec la ministre de la Mer Annick Girardin, elle allait solliciter “la réserve d’ajustement au Brexit”, le fonds européen d’aide aux entreprises les plus touchées par le Brexit, afin de soutenir la compagnie basée à Roscoff.